Le Grand Journal : Camille Rowe victime de la blague sexiste d'un chroniqueur

Le Grand Journal : Camille Rowe victime de la blague sexiste d'un chroniqueur

Camille Rowe le 30 septembre 2016 à Paris.

A lire aussi

Orange avec AFP , publié le mercredi 05 octobre 2016 à 18h49

Un gros flop et une grosse gêne. Mardi 4 octobre, la belle Camille Rowe, mannequin et comédienne, était invitée sur le plateau du talk show de Canal+.

Le chroniqueur Lamine Lezghad, révélé par l'émission de Laurent Ruquier "On ne demande qu'à en rire" intervient alors que Victor Robert vient de présenter son invitée comme le "super top, méga top du moment". "On veut tous la baiser" lâche-t-il alors. Visiblement mal à l'aise, la jeune femme de 26 ans essaie malgré tout de garder le sourire. En plateau, les collègues du chroniqueur montrent leur désapprobation. "Oh, ça va les PD", poursuit-il alors à l'adresse de la journaliste trans, également chroniqueuse du Grand Journal, Brigitte Boréale. "C'est un compliment", argumente-t-il. L'intéressée appréciera.



Visiblement choquée par cette remarque aussi crue que sexiste, Alice Darfeuille tient à se désolidariser de l'humoriste : "On ne valide pas. Carton rouge", lance-t-elle. S'en suit une saynète, préparée ou non, où Lamine Lezghad vexé quitte le plateau avant de finalement revenir. Victor Robert, à la tête de l'émission depuis le début de l'année a simplement précisé : "S'il ne revient pas, il n'est pas payé". Pas de commentaire sur la sortie de son chroniqueur.

Seuls 219 000 spectateurs ont assisté à cette séquence. Mardi 4 octobre, Le Grand Journal n'a obtenu que 1% de part de marché. Le naufrage de l'ancienne émission phare de Canal+ se poursuit. Les interventions discutables des chroniqueurs n'y sont sans doute pas étrangères.
 
42 commentaires - Le Grand Journal : Camille Rowe victime de la blague sexiste d'un chroniqueur
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]