Le dérapage sexiste de Jean-Michel Aphatie

Le dérapage sexiste de Jean-Michel Aphatie©Wochit

6Medias, publié le lundi 21 août 2017 à 20h10

Jean-Michel Aphatie au cœur d'une vive polémique. Vendredi dernier, le journaliste avait critiqué la tenue rouge d'Audrey Crespo-Mara, alors que la présentatrice ouvrait le JT de 20h de TF1 avec les attentats perpétrés en Espagne la veille.

"Pas sûr que la robe rouge d'Audrey Crespo-Mara soit très adaptée à l'actualité ce soir" avait-il posté sur twitter. En retour, via une avalanche de tweets, les internautes ont rapidement accusé Jean-Michel Aphatie de misogynie et de sexisme pour ses propos jugés déplacés.



Pour calmer le jeu, le chroniqueur a tenté de s'expliquer dans une interview accordée au Huffington Post : "TF1 a fait le choix légitime d'ouvrir son journal sur une séquence forte en diffusant des images de la minute de silence à Barcelone. On est dans la tristesse, le drame, il y a une volonté de dramaturgie. Mais quelques secondes plus tard, on découvre cette robe rouge sur le plateau, on ne va pas en robe rouge à un enterrement. Le rouge c'est la couleur de la joie, de la fête". Il a également souligné qu'il aurait fait la même remarque si Gilles Bouleau, présentateur du JT en semaine, avait porté une cravate.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
570 commentaires - Le dérapage sexiste de Jean-Michel Aphatie
  • les meufs maintenant,il vaut mieux les ignorer totalement ; certains mecs aussi d'ailleurs !

  • Le rouge c'est aussi le sang, et c'est l'Espagne. La tenue était parfaitement appropriée si tant est qu'il faille arborer une tenue spéciale pour annoncer une nouvelle, quelle qu'elle soit.

  • En Asie le rouge est la couleur du deuil. Tout cela ne sont que mesquineries sans intérêt.

  • Boffff...
    De la part d'un garçon de café,qui se prétend journaliste....
    Un bobo formaté à canal+,prétentieux et mégalo.....

  • un beauf qui se prend pour plus qu'il n'est avec la grosse tête