Le coup de gueule d'Arielle Dombasle

Le coup de gueule d'Arielle Dombasle

6Medias, publié le vendredi 21 avril 2017 à 17h00

Quelques jours après le départ tonitruant de Michel Cymes de Twitter, c'est au tour d'Arielle Dombasle d'exprimer ses réticences au sujet du réseau social. L'actrice et chanteuse s'est prêtée au jeu du "J'aime, j'aime pas" lors d'une interview accordée au Parisien Magazine publiée ce vendredi 21 avril. Et même si elle considère que "c'est très rigolo de tweeter à tout-va", la femme de Bernard Henri-Lévy ne porte pas Twitter dans son coeur.



"On devrait imposer une certaine mesure et punir les anonymes qui déchargent des torrents d'obscénités. Que les gens écrivent les insultes les plus ordurières sous leur nom, à la rigueur. S'abriter derrière un pseudonyme pour le faire, c'est lâche et insupportable", dénonce Arielle Dombasle. Un réseau social qui, malgré ses défauts, lui est pourtant bien utile pour faire sa promo.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
43 commentaires - Le coup de gueule d'Arielle Dombasle
  • Ah, il fallait pas, il fallait pas y aller, ah il fallait pas qu'elle y aille...

  • Tiens voilà les deux pique assiettes qui mangent à tous les gouvernements, des suspects ( jeu de mots) de tout bord. Des bons à rien qui polluent notre environnement, nullissime dans leur splendeur, encore des moralistes bobos qui n'amène rien à la France;

  • Il devrait etre interdit de faire l'apologie de l'anorexie en montrant des photos de femmes décharnées.

  • je ne suis abonné à aucun de ces sites et je m'en porte très bien

  • Les réseaux sociaux pourraient être bien si les gens savaient s'exprimer et argumenter sans vulgarité, mais c'est peut-être trop demandé aux usagers de ces réseaux.