Le bel hommage de Guillaume Canet à Jean Rochefort

Le bel hommage de Guillaume Canet à Jean Rochefort©Wochit

6medias, publié le dimanche 14 octobre 2018 à 17h30

Guillaume Canet revient bientôt sur les écrans dans le Grand Bain, de Gilles Lellouche. Acteur, réalisateur, il est l'une des personnalités incontournables du cinéma français.

Un succès qu'il doit en partie à Jean Rochefort, explique-t-il dans le Monde.

On ne présente plus Guillaume Canet. Comédien à succès, il est devenu l'un des réalisateurs les plus réputés du cinéma français, auréolé d'un César en 2007 pour le film "Ne le dis à personne". Un film dans lequel il fait notamment tourner Jean Rochefort, décédé en 2017. Le quadragénaire voue d'ailleurs une grande admiration à son aîné, dont il partageait la passion des chevaux et de l'équitation. Dans les colonnes du Monde, dimanche 14 octobre, il revient sur leur rencontre. "C'est à travers lui que j'ai développé le fantasme de l'acteur", explique Guillaume Canet. "Depuis mes 13 ans, je le voyais sur tous les terrains de concours le week-end".

Un jour, raconte le réalisateur des "Petits Mouchoirs", Jean Rochefort est venu rendre visite à une jument qui mettait bas chez son père : "Il m'a demandé : 'Qu'est-ce que vous faites dans la vie?' J'ai répondu : 'J'essaie d'être acteur.' Il a dit : 'Ah ! Ca ne m'étonne pas, vous avez une gueule à faire ça !'". De cette rencontre est née une opportunité, poursuit Guillaume Canet, celle de tourner sous la direction de Philippe Haïm, avec Jean Rochefort. "Barracuda [1997] a été mon premier film de cinéma. Un très beau rôle, qui m'a donné une crédibilité en tant qu'acteur", se souvient le comédien.



Jean Rochefort a d'ailleurs toujours suivi la carrière de Guillaume Canet, depuis ses débuts. "Quand un film sortait, il laissait un message : 'Bon, chonchon, là, franchement, qu'est-ce que t'as foutu, quoi ?", raconte le quadragénaire. Celui-ci s'est depuis fait un nom dans le milieu, mais il le sait et le confie sans hésitation : "Sans Jean Rochefort, j'aurais quand même fait ce métier, mais certainement pas avec autant de chance".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.