La farce de Laurent Gerra aux passagers d'un TGV

La farce de Laurent Gerra aux passagers d'un TGV©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le vendredi 05 janvier 2018 à 19h52

Le Figaro Magazine mettait à l'honneur Laurent Gerra dans son numéro du 5 janvier. L'occasion pour l'humoriste de pousser un coup de gueule contre ceux qui passent leur temps accrochés à leur smartphone.



Celui qui vient de fêter ses 50 ans regrette qu'aujourd'hui "les gens lisent moins et s'attardent moins sur les choses".

Un triste constat qui l'a poussé un jour à faire une petite farce à tous les passagers d'une rame de TGV. "Un jour, on m'a procuré un brouilleur, et paf ! j'ai fait disjoncter les téléphones portables de toute une rame de TGV ! C'était très agréable", a-t-il raconté au Figaro Magazine, repéré par Closer.

Plus globalement, Laurent Gerra déplore l'appauvrissement de la langue française. "Il y a une pauvreté du vocabulaire qui est terrible. Dans le TGV, j'entends discuter les gens et je ne comprends plus ce qu'ils disent. Ils parlent à moitié anglais, en raccourci. La langue s'appauvrit alors qu'au contraire, elle doit s'aiguiser. Je constate qu'une forme de poésie dans le langage disparaît", se désole l'humoriste, qui se produira cette année partout en France avec son spectacle "Sans modération".

 
291 commentaires - La farce de Laurent Gerra aux passagers d'un TGV
  • je peux comprendre, l'ayant ressentie moi même, l'irritation devant l'emploi abusif et sans gène du téléphone portable dans les lieux publics, mais, parmi les victimes de cette intelligente farce, certains avaient peut-être des urgences à traiter, voire plus (personnel médical, forces de l'ordre...)?...

  • Bravo, cette smartphonmania est devenue d'un ridicule absolument consternant!...
    Et plus, on nous parle à longueur de journée d'économie d'énergie, je rappelle qu'envoyer un simple email, par tel ou ordinateur, consomme au final (serveurs etc..) autant d'énergie qu'il y a dans un litre d'essence, soit pour faire 15km en bagnole!!...
    Rappelons à tous qu'on vivait parfaitement, il y a moins de 20 ans, sans s'abrutir 20h/24 avec ces engins à 99% inutiles, on n'était pas plus chômeurs et on gagnait tout autant de fric!...
    Le bénéfice visible de l'informatique, c'est déjà l'augmentation du nombre de chômeurs et de SDF!...

  • je peux comprendre, l'ayant ressentie moi même, l'irritation devant l'emploi abusif et sans gène du téléphone portable dans les lieux publics, mais, parmi les victimes de cette intelligente farce, certains avaient peut-être des urgences à traiter, voire plus (personnel médical, forces de l'ordre...)?...

  • avatar
    Orville  (privé) -

    J'aime bien Laurent Gerra. Tout en ayant une petite préférence pour le Laurent Gerra d'il y a quelques années en arrière. Je le trouve un tantinet prétentieux, ce n'est que mon avis. J'estime que dans tout lieu public, (sauf lorsqu'il est précisé noir sur blanc qu'il est interdit d'utiliser son téléphone), chacun est en droit d'utiliser son téléphone comme bon lui semble, dès l'instant où il n'empiète pas sur la tranquillité de son ou de ses voisins. J'ai déjà été comme beaucoup d'entre vous dans des salles d'attentes de centre médicaux ou autres, j'ai toujours vu se lever et sortir une personne dont le téléphone sonnait pour aller prendre la communication à l'extérieur. Je trouve que dans ce cas précis il a eu tort de s'octroyer le droit d'interférer sur la vie personnelle des usagers.

    non seulement il a eu tort, mais c'est un acte de malveillance, stupide et potentiellement dangereux.

  • Et oui, plusieurs choses effectivement, la langue s'appauvrit et en plus quand les gens regardent leur téléphone les yeux par terre, ils se cognent contre des poteaux ou tombent dans des trous... C'est dire le niveau d'imbécilité dans lequel on est tombé.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]