L'inhumation de Johnny Hallyday vire à la foire d'empoigne

L'inhumation de Johnny Hallyday vire à la foire d'empoigne©Panoramic
A lire aussi

, publié le lundi 11 décembre 2017 à 19h20

Depuis l'annonce de l'inhumation de Johnny Hallyday à Saint-Barthélémy, les réactions vont bon train. Alors que des centaines de fans se sentent trahis, d'autres tentent de cacher leur peine en acceptant le choix du chanteur.

Ce n'est pas le cas de Sylvie Vartan, la première femme du chanteur, qui n'a pas caché son regret de voir partir sa dépouille à l'autre bout du monde. Dans un communiqué, elle a déclaré qu'elle était "triste" de savoir Johnny Hallyday "si loin de nous". Une déclaration qui n'a pas tardé à faire réagir un ami très proche du rockeur, Jean-Claude Darmon. Joint par RTL il a déclaré : "Il l'a choisi depuis 2009 (...) C'est triste ce qu'elle a pu marquer. C'est même indécent, car la volonté de Johnny reste celle de Johnny. S'il voulait venir à Saint-Barthélémy, c'est peut-être pour avoir cette solitude dont il avait besoin, car toute sa vie était un tumulte".



L'homme d'affaires est totalement sous le choc depuis la mort de son ami. Lui qui a fait le déplacement à Saint-Barthélémy pour lui dire adieu jusqu'au bout se dit foudroyé. Il a cru que Johnny Hallyday allait pouvoir vaincre ce cancer des poumons. "Il ne courait pas le 100 mètres, mais il était bien. Je suis convaincu que jusqu'à la dernière seconde, il ne pensait pas partir", a-t-il expliqué sur RTL. Deux jours après l'hommage populaire qui a été rendu au chanteur et qui a rassemblé des milliers de personnes, Jean-Claude Darmon se console comme il peut. "Johnny va rester comme est resté Elvis. Il ne mourra jamais. Ce qu'il a bâti, ça va durer une éternité".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.