L'hommage à Jacques Brel qui dérange

L'hommage à Jacques Brel qui dérange©Wochit

6Medias, publié le jeudi 05 avril 2018 à 14h58

Pour célébrer les 40 ans de la mort de Jacques Brel, trois artistes du Lot ont décidé de dessiner sur un champ du village de Prayssac un portrait éphémère du chanteur. Un projet qui ne plaît pas à tout le monde, comme le révèle La Dépêche.



C'est d'une façon plutôt originale que trois artistes du Lot ont décidé de rendre hommage à Jacques Brel, décédé le 9 octobre 1978, il y a bientôt 40 ans.

Un sculpteur, une peintre et un paysagiste ont pour projet de dessiner sur un champ un portrait du chanteur de 110m de long sur 60m de large. L'oeuvre aussi appelée "land-art"ne sera visible que depuis la commune de Bélaye qui culmine à 100m d'altitude.

Si les trois artistes, Jacques Cohen, Anne Schlesser et Vincent Cavalié, ont déjà réussi à récolter 3 000 euros grâce au financement participatif, leur projet fait polémique dans la commune de Prayssac. Un collectif d'habitants baptisé "Maniserre" dénonce une pollution visuelle. Une pétition a d'ailleurs été lancée contre la réalisation de ce "land-art". "S'il se réalise, l'œil butera éternellement sur ce tag géant. Et pourquoi Jacques Brel ? Il chante le Plat Pays qui est le sien, à l'opposé de notre pays de collines et de causses", s'indigne le collectif dans les colonnes de la Dépêche.

Le portrait éphémère de Jacques Brel va être réalisé "avec des plantations de trèfles et de gazon, associé à de la paille blanchie à la chaux agricole", précisait en début février le site actu.fr. La région Occitanie, le Conseil départemental du Lot et les mairies de Prayssac et de Bélaye ont déjà apporté leur soutien au projet, qui a déjà commencé à prendre forme. Si tout se passe comme prévu, le portrait du chanteur devrait être visible dès le mois de juin, avant de disparaître à la fin de l'été.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU