L'étrange comportement de Michel Berger juste avant sa mort

L'étrange comportement de Michel Berger juste avant sa mort

6Medias, publié le vendredi 28 juillet 2017 à 18h39

Le 2 août prochain, les fans de Michel Berger commémoreront les 25 ans de la disparition de Michel Berger. L'occasion pour France Dimanche de donner la parole à son manager Grégoire Colard.

"Il avait beau avoir des milliers de groupies, il était très seul en réalité. J'étais la seule épaule sur laquelle il pouvait pleurer, l'unique homme à qui il pouvait confier ses malheurs: la maladie de sa fille, la mort de son frère aîné finalement vaincu par la sclérose en plaques", confie l'homme de l'ombre qui révèle sans tabou le très dangereux comportement du chanteur à la fin de sa vie.



"Son médecin lui a prescrit un traitement très strict que Michel a abandonné à la mort de son père. Il s'est même remis à fumer et à boire du vin. Je savais par son médecin que ses jours étaient comptés. Et le 3 août à 9h du matin France Gall m'annonçait au téléphone la terrible nouvelle...", raconte l'ancien manager. Il précise que le père de l'artiste qu'il avait rayé de sa vie avant qu'il ne meure 6 mois avant lui lui avait conseillé de faire des examens. C'est alors que le verdict des prises de sang est tombé. Michel Berger avait trop de cholestérol. Il sera emporté par une crise cardiaque après une partie de Tennis à seulement 44 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.