L'étonnant testament de Michou, prince de la nuit parisienne

L'étonnant testament de Michou, prince de la nuit parisienne©Source Wochit

6Medias, publié le jeudi 04 janvier 2018 à 15h10

La révérence du dandy tout de bleu vêtu. Michou, célèbre patron du cabaret de Montmartre, revient dans son ouvrage autobiographique sur ses dernières volontés dans Le Parisien.

Dans le livre "Michou, prince bleu de Montmartre", le sulfureux organisateur de soirées annonce avoir "organisé les préparatifs de mon (sic) dernier voyage". À désormais 86 ans, le roi de la nuit parisienne rêve de "mourir sur scène comme dans la chanson de Dalida". Et annonce espérer la fermeture de son temple bleu une fois ce moment venu : "Je veux que cette maison disparaisse avec moi. Cela peut paraître prétentieux, mais le cabaret ne me survivra pas."



Michou se livre à l'image de ce qui a forgé sa renommée : en décidant de tout. Il souhaite un "Cercueil bleu" exposé dans son cabaret et être enterré au cimetière Saint-Vincent (XVIIIe). Amiénois de naissance, il n'en reste pas moins fier de son parcours bien qu'il espère "tenir encore quelques années ».

Celui qui a vécu plusieurs vies avant de devenir l'homme connu des nuits parisiennes espère "que l'on appose une petite plaque sur la façade du cabaret. Les gens diront : c'était chez Michou, ici !" L'ouvrage autobiographique s'est vendu à près de 12 000 exemplaires en moins de deux mois. Pas si mal pour un homme qui n'a rien d'un bleu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.