L'écologie, un problème de "bobos"? Ruth Elkrief épinglée sur les réseaux sociaux

L'écologie, un problème de "bobos"? Ruth Elkrief épinglée sur les réseaux sociaux
Ruth Elkrief, le 3 novembre 2016, à Paris

publié le lundi 16 janvier 2017 à 18h54

La journaliste de BFMTV Ruth Elkrief a été la cible de remontrances au cours du deuxième débat de la primaire de la gauche, qui s'est tenu dimanche 16 janvier. En cause, une relance sur le thème de la préservation de l'environnement, où elle demande si l'écologie n'est pas une question de "bobo". Adressée aux candidats de la primaire, la remarque a fait réagir les téléspectateurs du débat qui ont interpellé la chroniqueuse sur sa formulation. La journaliste du Monde Audrey Garric a ainsi publié un message largement relayé sur Twitter, où elle s'adresse à la présentatrice vedette de la chaîne d'information, en lui livrant au passage quelques chiffres sur le coût de la pollution de l'air en France.


Son bref message a reçu un fort écho de la part d'internautes qui ont tancé la journaliste pour son lancement. L'économiste et figure du groupe Attac France a lui déploré les "poncifs habituels" alignés selon lui par Ruth Elkrief.


Le deuxième débat de la primaire socialiste élargie a été suivi par 1,745 million de téléspectateurs en moyenne sur BFMTV et iTELE dimanche en début de soirée, soit la moitié de l'audience du premier débat jeudi dernier, selon des chiffres de Médiamétrie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.