Julie Delpy: l'affaire Weinstein, "partie visible de l'iceberg"

Julie Delpy: l'affaire Weinstein, "partie visible de l'iceberg"

L'actrice française Julie Delpy, le 26 septembre 2017 à Hollywood, en Californie

A lire aussi

AFP, publié le dimanche 22 octobre 2017 à 11h37

L'actrice Julie Delpy déclare avoir reçu à l'âge de 13 ans une "proposition malsaine" d'un réalisateur lors d'une audition et redoute que l'affaire "Weinstein ne soit que la partie visible de l'iceberg".

Dans un communiqué transmis par mail samedi soir tard, l'actrice et réalisatrice française installée aux Etats-Unis, juge "essentiel que les femmes parlent du harcèlement sexuel".

Julie Delpy, qui dit n'avoir pour sa part croisé le producteur Harvey Weinstein "que dans des grosses soirées officielles", souligne avoir "toujours été très claire et féroce sur ce sujet". 

"J'ai même parlé du harcèlement quand j'étais en France à mes débuts car le milieu en France n'a rien à envier à Hollywood", ajoute l'actrice de 47 ans. 

"A l'âge de 13 ans (...) durant l'une de mes premières auditions, un réalisateur m'a fait une réflexion/proposition malsaine, il s'est pris le script dans la figure et ma réputation de chieuse a commencé", raconte la réalisatrice de "2 Days in Paris", "2 Days in New York", "Le Skylab" et "Lolo".

"J'ai pleuré dans les bras de mon père (l'acteur Albert Delpy), dans le métro après cette horrible rencontre, mon père voulait casser la gueule à ce réalisateur de troisième zone", poursuit-elle, sans le nommer.

"Après j'ai porté ma carapace, évitant les pièges et j'ai avancé à pas de tortue car évidemment tout est moins facile quand on dit non et qu'en plus on l'ouvre".

"Il est temps que les femmes parlent, pas seulement du harcèlement mais aussi de l'abus psychologique et physique dont beaucoup sont victimes dans leur travail et leur couple", estime l'actrice. "J'ai bien peur que l'ogre Weinstein ne soit que la partie visible de l'iceberg".

 
23 commentaires - Julie Delpy: l'affaire Weinstein, "partie visible de l'iceberg"
  • ne pas tout mélanger ,certaines et certains ont acceptés afin de réussir des actes ,qu"ils denoncent aujourdhui,pourtant elles ou ils sont célébres grace à cela !!l'ouvriére elle ,subit pour ne pas perdre un emploi ,avec un salaire de misére ::je trouve peu moral,que des personnes dénoncent ce qui leur a permis d'étre célébre !

  • ne pas tout mélanger ,certaines et certains ont acceptés afin de réussir des actes ,qu"ils denoncent aujourdhui,pourtant elles ou ils sont célébres grace à cela !!l'ouvriére elle ,subit pour ne pas perdre un emploi ,avec un salaire de misére ::je trouve peu moral,que des personnes dénoncent ce qui leur a permis d'étre célébre !

  • D'accord, Mme Delpy, mais je pense aussi que vous devriez partir en guerre contre ces actrices, nombreuses, qui jouent le jeu de se présenter en objets sexuels sur le tapis rouge de Cannes... Les choses seraient plus claires !

  • Plusieurs enquêtes médicales et études démontrent que, dans la société actuelle, le harcèlement moral au travail est une des violences les plus destructrices qui soient et que chacun d’entre-nous est un jour l’acteur ou le témoin de ce phénomène social dont les blessures psychiques subies par les victimes ne se referment jamais ».

    En cas d'arrêt de maladie, conservez soigneusement les attestations ou rapports des médecins qui spécifient que votre arrêt est en rapport direct avec votre situation professionnelle. Ce qui est important c'est de conserver des traces écrites des rendez-vous demandés à votre direction pour discuter de votre situation.

    Tenez également un journal des faits et gestes qui vous paraissent anormaux à votre encontre et liés à cette situation de harcèlement.

    Eventuellement, faites intervenir un syndicat pour obtenir absolument des écrits de la direction.

  • Oui, il y a aussi le harcèlement moral, aussi destructeur et qui ne laisse aucune trace visible... Quand on est harcelé, que le stress commence à s'installer, il faut réagir face à l'agresseur en ne se laissant pas "bouffer" de l'intérieur.... Si effectivement, vous avez en face de vous un pervers (e) narcissique, un véritable manipulateur (ou manipulatrice) qui fera tout pour avoir votre peau... Alors, une chose essentielle à ne pas faire, tendre la main à votre bourreau, car cela le conforte automatiquement dans la position de celui-ci qui a réussi à vous déstabiliser ;
    non seulement, il continuera sa manipulation destructrice, mais il l'amplifiera au fur et à mesure que vos efforts tendront à trouver une solution à ce conflit !

    Car, sil vous rentrez dans son jeu, au plus cette situation se prolongera, au plus vous serez amené à tomber certainement dans une dépression sévère, avec toutes ses conséquences, et à un grave stress prolongé que l'on nomme de nos jours "burn-out" qui se caractérise par trois symptômes essentiels : la dépersonnalisation de soi, l'épuisement émotionnel et la baisse d'estime de soi. Cela touche souvent les personnes ayant d'importantes responsabilités ou ayant une grand implication émotionnelle dans leur emploi. N'oublions pas que Dépression sévère et burn-out peuvent conduire parfois au suicide.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]