Jean-Marie Le Pen a eu une forme atténuée du Covid-19

Jean-Marie Le Pen a eu une forme atténuée du Covid-19
L'ancien président du Front national Jean-Marie Le Pen en janvier 2019.

publié le mercredi 13 janvier 2021 à 18h00

L'ancien président du Front national a découvert qu'il avait des anticorps contre le virus lors d'une prise de sang.

Jean-Marie Le Pen a contracté le Covid-19, sous une forme atténuée, a-t-il indiqué au Parisien, dans un entretien publié mardi 13 janvier. Le fondateur et ancien président du Front national a découvert lors d'une prise de sang, effectuée il y a environ deux semaines, qu'il possédait des anticorps contre le virus. "Une agression que j'ai ressentie de façon modérée", a-t-il souligné auprès du quotidien, expliquant que sur le moment, il n'avait "pas deviné" qu'il s'agissait du coronavirus. "J'ai dû avoir une atteinte modérée" sous forme de "gros rhume", a précisé à l'AFP Jean-Marie Le Pen, qui ne parvient pas à dater ces légers symptômes.



Le nonagénaire, qui a été plusieurs fois hospitalisé et porte un pacemaker, a pris des précautions depuis l'apparition du virus mais n'a pas renoncé à toute vie sociale. S'il ne sait pas à quelle occasion il a pu contracter le coronavirus, une précédente prise de sang, réalisée trois mois auparavant, ne montrait aucune trace d'anticorps. 


Se fera-t-il vacciner ? "Si le besoin s'en fait ressentir, je le ferai", a-t-il expliqué au quotidien. "Mais je ne m'inflige pas le plaisir d'une piqûre, vu que je me sens relativement protégé maintenant !", a-t-il ajouté, précisant qu'il "détestait les piqûres".

Sa fille Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national, a indiqué de son côté être "prête" à se faire vacciner quand ce sera son tour. Elle a également affirmé qu'elle "encouragerait (ses) proches qui sont en situation de fragilité" à se faire vacciner. Selon l'entourage de Jean-Marie Le Pen, elle a dit à son père de "prendre soin de lui".

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.