Jean-Jacques Goldman : son coup de gueule contre les journalistes de Complément d'enquête

Jean-Jacques Goldman : son coup de gueule contre les journalistes de Complément d'enquête©Source Non Stop People

Source Non Stop People, publié le jeudi 23 novembre 2017 à 09h56

Le magazine d'informations de France 2 "Complément d'enquête" diffusait le 16 novembre dernier un reportage baptisé "Goldman confidentiel". Souhaitant interviewer l'artiste, exilé à Londres, les journalistes l'ont suivi jusque devant sa maison.

Une attitude qui a révolté le chanteur comme l'a raconté son ami le journaliste Sorj Chalandon ce mercredi 22 novembre sur Europe 1.

"Complément d'enquête" se penchait la semaine dernière sur la personnalité discrète de Jean-Jacques Goldman. Star française incontestée, l'homme aux dizaines de millions de disques vendus a décidé de retourner dans l'ombre. Pour cela, il s'est exilé à Londres avec sa famille. Dans son portrait baptisé "Goldman confidentiel", le magazine de France 2 a tenté d'interviewer le chanteur. Face au refus de l'interprète de "Je te donne", l'équipe de journalistes a alors filmé en caméra cachée. Une attitude qui a écœuré Jean-Jacques Goldman. "Il m'a dit : 'ils sont venus, ils ont commencé à rôder, ils ont interrogé mes voisins, ils ont sonné. Je leur ai gentiment dit que je n'avais pas envie de parler. Ils ont dit que je n'avais pas ouvert ma porte, mais c'est faux. Et ensuite, je me suis senti comme un trafiquant de drogues, comme un voyou, comme un truand filmé en caméra cachée. Je gerbe'. Il gerbe et c'est dégueulasse", raconte le journaliste Sorj Chalandon ami proche du chanteur.



Sur Europe 1, le critique de cinéma du Canard Enchaîné n'y va pas de main morte avec ses confrères. "Mais qu'on le laisse tranquille ! Il se casse, il élève ses enfants...", continue-t-il. "Ah oui et en plus, Goldman, ce n'est pas un peu juif ? Il n'y a pas un peu de sous ? Il y a tout ça qui tourne !", ajoute Sorj Chalandon. "Pour moi, c'est un type que je respecte. Il s'en va. Il veut faire autre chose", indique encore le journaliste. "Eh bien y aller en caméra cachée, pour être sûr que ce qu'il fait est bien légal, c'est un peu dégueulasse !", conclut-il révélant qu'il avait refusé de participer à l'émission.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
149 commentaires - Jean-Jacques Goldman : son coup de gueule contre les journalistes de Complément d'enquête
  • ce ne date pas d'hier que Goldman ne veuille pas faire parler de lui et ce n'est pas parce que c'est un homme "public" et célèbre qu'il faut à tout prix qu'il fasse parler de lui., il a toujours été comme ça discret dans sa vie, alors qu'on lui fiche la paix, ce n'est pas parce qu'il a décidé de s'exiler à Londres qu'il faut à tout prix lui courir après pour savoir pourquoi, c'est son choix alors laissez le tranquille. les paparazzis sont près à tout pour faire de l'audimat et pour calomnier les gens.

  • Je ne regarde pas cette émission tendancieuse où les donneurs de leçons auraient eu plutôt leur place dans les années 40

  • Mais qu'est ce que ça lui coutait d'ouvrir sa porte, de les recevoir et de leur dire tranquillement devant un thé (so british) ;"écoutez les amis vous êtes bien gentils mais je ne suis nullement intéressé par votre interview" . Alors on boit notre thé et on se quitte bons amis . Adisiatz

  • C'est cela la notoriété, il se planque à Londres pour ne pas payer d'impôt mais il n'a pas l'honnèteté intellectuelle pour l'avouer !

  • Il y a impôts et impôts et je pense qu'il participe largement d'où le ras le bol! Il faut aider les gens qui sont vraiment dans le besoin si c'est fait à bon escient .
    Pourquoi chaque fois incriminer les chanteurs alors qu'il y bien d'autres corps de métier qui malgré leur salaire sont exemptés ou tout au moins ont des tarifs préférentiels!
    La critique est aisée mais l'art est difficile.