Japon: un grand champion de sumo testé positif au coronavirus

Japon: un grand champion de sumo testé positif au coronavirus
Le champion de sumo Hakuho, en janvier 2017 pendant une cérémonie de nouvel-an dans le sanctuaire Meiji à Tokyo

, publié le mardi 05 janvier 2021 à 05h39

Le plus grand champion de sumo a été testé positif au Covid-19, ont confirmé mardi les instances de ce sport japonais qui connaît une recrudescence d'infections à quelques jours du début d'une compétition.

Hakuho qui, à 35 ans, occupe le rang suprême de yokozuna, détient le record historique de 44 victoires en tournoi. Il s'entraînait pour participer à celui de janvier, qui doit commencer dimanche.

Il a été testé après avoir connu une sensation de perte d'odorat, ont rapporté des médias locaux.

Aucune décision sur sa participation ou non n'a été prise pour l'instant, a précisé à l'AFP l'Association japonaise de sumo (AJS). Les autres lutteurs de sa confrérie ("heya") ayant été en récent contact avec lui devaient également être testés, selon la chaîne de télévision publique NHK.

Le yokozuna d'origine mongole, qui a pris la nationalité japonaise en septembre 2019, avait manqué sur blessures les deux derniers tournois, organisés six fois par an. 

Hakuho et l'autre yokozuna Kakuryu, également d'origine mongole et récemment naturalisé japonais, avaient reçu un sévère avertissement pour leurs absences. 

L'AJS attend des yokozuna qu'ils honorent leur rang en alignant les victoires, sans quoi ils doivent prendre leur retraite sportive.

Les infections au coronavirus se sont multipliées ces derniers mois dans le monde très fermé du sumo. Onze membres d'une autre heya ont ainsi été testés positifs la semaine dernière, dont Wakatakakage, un lutteur évoluant en première division.

Un lutteur de sumo est mort du coronavirus en mai dernier, le premier décès lié à la pandémie dans cette discipline sportive japonaise traditionnelle.

L'AJS avait pris la décision exceptionnelle d'annuler un tournoi en mai, pour la troisième fois seulement dans l'histoire du sumo.

Bien que le sumo ne soit pas une discipline olympique, les contaminations au Covid-19 de sportifs sont un signal négatif à quelques mois des Jeux olympiques de Tokyo-2020, reportés à l'été 2021 à cause de la pandémie.

Un autre athlète japonais, le numéro un mondial du badminton Kento Momota, a été testé positif dimanche, ce qui a entraîné le retrait de toute la délégation japonaise d'une compétition.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.