Jamel Debbouze : sa famille vexée

Jamel Debbouze : sa famille vexée©Wochit

6Medias, publié le vendredi 16 mars 2018 à 16h40

Jamel Debbouze a accepté de se confier à Mireille Dumas pour son documentaire "La famille, ça me fait bien rire" diffusé sur France 3. À cette occasion, l'humoriste lui a confié que ses proches étaient très souvent "vexés" par ses one-man-show, comme le rapporte Télé Loisirs.



Il faut dire que Jamel prend souvent un malin plaisir à se moquer de sa famille, et même de celle de sa compagne Mélissa Theuriau.

"Parler des uns et des autres sans leur consentement, c'est toujours un peu délicat. Je ne demande jamais ce qu'ils en pensent véritablement : je fais et j'espère qu'ils le prendront bien", explique-t-il. Mais sa mère Fatima par exemple goûte peu aux sketchs de son fils la représentant. "Elle est toujours un peu flippée parce qu'elle se voit différemment", explique l'humoriste à Mireille Dumas.
Seul un membre de sa famille semble apprécier d'être citée. "Ma tante Agnès, parce que j'ai une tante qui s'appelle Agnès maintenant, elle a trouvé ça génial, qu'on parle d'elle comme ça". De quoi encourager Jamel Debbouze à continuer sur cette voie là.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
13 commentaires - Jamel Debbouze : sa famille vexée
  • Quand je le vois sur une chaine la télé je change aussitôt . Il ne fais pas rire beaucoup de monde !

  • On s'en tamponne de ce qu'il peut penser et dire !

  • Qu'il parle ou pas c'est la même chose, je ne comprends jamais ce qu'il dit. D'ailleurs j'ai pris l'habitude de ne pas l'écouter.

  • marre de voire la pauvre vie de tout ces artistes . malheureux , manque d' argent , de leurs vie privé qui n'est pas reluisante .merci aux journalistes de nous tenir au courant .

  • sans commentaires