Héritage de Johnny Hallyday : son cousin s'exprime pour la première fois

Héritage de Johnny Hallyday : son cousin s'exprime pour la première fois©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le lundi 12 mars 2018 à 19h30

En pleine polémique autour de l'héritage de Johnny Hallyday, celui qui se considère comme le frère de cœur de la star a décidé de prendre la parole. Michael Ketcham Halliday, fils de Lee Ketcham Halliday qui avait inspiré son nom de scène à Johnny, prend position sur RTL, sans se prononcer ouvertement.

Laeticia Hallyday opposée à Laura Smet et David Hallyday...

Depuis quelques semaines, la guerre est déclarée entre les deux camps autour de l'héritage de la star. Si les clans se sont formés petit à petit, un des intimes du chanteur n'avait pas encore pris la parole. Michael Ketcham Halliday considérait Johnny comme son "grand frère". Il s'est confié à RTL lundi soir sur la situation. Sans prendre position ouvertement, il s'est montré d'abord très triste. "Je suis désolé que ça en arrive là. Désolé de voir des gens qui étaient des proches hier se malmener". Avant de prendre parti en faveur de Laeticia à demi-mot. "Désolée pour Laeticia qu'elle ait à souffrir du choix de son mari".

Respecter ses dernières envies

Ainsi, même s'il ne veut pas officiellement se positionner, "cela concerne Laura, David et Laeticia" (dit-il), et même s'il juge que "c'est très dur pour Laura et David", Michael Ketcham Halliday estime qu'il est préférable de respecter la parole du chanteur. "La seule chose que je peux dire, c'est que Johnny, ça pouvait être quelqu'un de rude. Ce n'était pas quelqu'un qu'on manipule. Ça ne lui aurait pas du tout plu que qui que ce soit aille à l'encontre de son avis". Et de préciser : "Je pense que son choix, il l'a fait totalement librement".

Une prise de position qu'il affirme encore un peu plus. "S'il était encore en vie, il ne serait pas revenu dessus. C'est ce qu'il voulait", avant de jouer l'apaisement. "J'espère que tout se réglera dans le calme, l'harmonie et l'amour".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.