Harcèlement sexuel : les révélations d'Anne-Sophie Lapix

Harcèlement sexuel : les révélations d'Anne-Sophie Lapix©Wochit

6Medias, publié le lundi 06 novembre 2017 à 18h55

Depuis le début de l'affaire Harvey Weinstein, les langues se délient, et même en France.

Dans une interview accordée à Télé 2 Semaines, Anne-Sophie Lapix a à son tour avoué avoir elle aussi été victime de harcèlement sexuel au travail. "Il est arrivé qu'un patron me fasse des propositions assez claires, en profitant de sa position", révèle-t-elle dans les colonnes du magazine, sans toutefois donner de nom.



La présentatrice du 20H sur France 2 se félicite au passage que la parole se libère sur le sujet : "C'est formidable qu'on en parle. Tout à coup, les personnes responsables de ce genre d'agressions se sentent menacées ou au moins mal à l'aise".

Avant elle, plusieurs personnalités françaises comme Judith Godrèche ou encore Élisa Tovati avaient révélé avoir été victimes elles aussi de harcèlement sexuel.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
549 commentaires - Harcèlement sexuel : les révélations d'Anne-Sophie Lapix
  • Pas étonnant avec toutes ces histoires, que l'homosexualité est en progression.

  • je ne veux pas choquer je cherche a comprendre .il faut voir dans certains cas la traduction du dit harcelement.il est normal qu'un homme fasse la cour a une femme du moment qu'il est correcte et sans gestes déplacés.de meme que la femme envers l'homme .et ne pas tomber dans le fantasme .celui celle la si j'avais voulu ... ce qui est choquant.ce sont celles et ceux qui se disent harcelés et violés a l'age adulte et qu'ils arrivent encore a se cotoyer comme si rien ne c'etait passé avec celui ou celle qui ont abusé d'eux.

  • Une femme et un homme ça n'est pas la même chose et heureusement. Contrairement au lobbying actuel qui voudrait bien imposer une autre vision. Il fut un temps, pas si lointain, où un homme devait faire le premier pas s'il ne voulait pas attendre la vie des rats. Le harcèlement évidemment est condamnable sévèrement et sans aucune restriction. Dans les 2 sens d'ailleurs. Mais il faut bien peser le pour et le contre d'une approche du représentant d'un sexe vers un représentant de l'autre, ou pourquoi pas du même, pour ne pas tomber dans la paranoïa ou l'opportunisme médiatique avant de dénoncer ce qui pouvait ou peut encore être légitime dans le rapport entre 2 personnes. Ceci dit de manière générale sans jugement sur le cas d'espèce que je ne connais pas.

  • Si un homme désire une femme et qu'il le lui dise,cela peut aussi être flatteur pour la Dame!
    Il n'y a pas que les supérieurs hiérarchiques qui font des propositions.Je pense que la majorité des hommes pensent "si elle dit oui je ne dirai pas non..."
    Je pense aussi que beaucoup de femmes qui se "réveillent" aujourd'hui ont eu des propositions appuyées de la part d'hommes ayant un ascendant sur elles (professionnel ou autre)et n'en ont pas pris ombrage pour autant.Mais aujourd'hui,le déclarer les placent au rang de s femmes désirables.
    Ceci dit,bien sûr,je condamne les cas extrêmes qui sont suivis des violences ou de brimades.

  • ne dit on pas "" l'homme propose , la femme dispose ""

    rien à voir avec du harcèlement sur le lieu de travail effectué par une personne ayant une position hiérarchique supérieure.