Gérard Depardieu, la nouvelle polémique

Gérard Depardieu, la nouvelle polémique©Wochit

, publié le mercredi 05 septembre 2018 à 18h05

Visé par une plainte pour viols et agressions sexuelles, Gérard Depardieu a repris le chemin des tournages en Algérie, explique France 24. Mais le rôle qu'il interprète dans ce nouveau film provoque des levées de boucliers.

Gérard Depardieu est de retour, quelques jours après avoir été visé par une plainte pour viols et agressions sexuelles, d'une jeune femme.

Mais l'acteur français doit faire face à une nouvelle polémique. En Algérie, Gérard Depardieu tourne le film "Ahmed Bey", consacré à la vie du dernier bey de Constantine entre 1826 et 1837, explique France 24. Mais cette participation ne plaît pas à tout le monde, à commencer par les internautes qui y voient une provocation. Selon eux, le rôle d'Hussein Dey qu'il interprète n'aurait jamais dû être attribué à un homme "visé par des plaintes pour viols". Car le bey est un symbole en Algérie, un des derniers vassaux à avoir lutté contre l'expansion française en Algérie.

Alors, face à ces critiques, la productrice du film s'est défendue et a répondu aux accusations. "J'assume mes choix. Je n'ai de compte à rendre à personne sauf à ceux avec qui j'ai signé le contrat, c'est-à-dire le ministère de la Culture (...) Je travaille sous le contrôle du CADC (Centre algérien pour le développement du cinéma)", a répondu Samira Hadji Djilani, productrice du film à TSA.



"Un ami de l'Algérie"

Dans la foulée, le ministre de la Culture algérien a lui aussi tenu à clarifier les choses, estimant que la présence de Gérard Depardieu était une aubaine pour le pays. "C'est un acteur étranger, Anthony Quinn, qui a permis au film 'Le Message', consacré à la vie du prophète Mahomet, d'avoir une reconnaissance mondiale. Cela a-t-il provoqué une polémique à l'époque ?", précise Azzedine Mihoubi.

Le ministre a par ailleurs réaffirmé que Gérard Depardieu était "un ami de l'Algérie" et rappelé que la productrice s'était félicitée de la publicité que le film avait reçu dans le monde : "il a fait l'objet de plus de 125 articles dans la presse internationale, grâce à la présence de Depardieu."

Dernier point de discorde, le salaire du comédien. Polémique éteinte par la productrice, puisqu'il est pris en charge par un fonds privé, a-t-elle révélé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.