Furieuse, Mylène Demongeot balance sur Franck Dubosc

Furieuse, Mylène Demongeot balance sur Franck Dubosc©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le jeudi 30 mars 2017 à 17h18

Franck Dubosc le martèle à longueur d'interviews, il ne fera pas de Camping 4. Les aventures des campeurs des flots bleus s'arrêteront donc au troisième volet et c'est suffisant pour Mylène Demongeot qui joue Madame Pic, la femme du personnage incarné par Claude Brasseur depuis le premier film en 2006.

"C'est une bonne comédie populaire, qui met en valeur Franck Dubosc. Le premier avec Lanvin était très bien, le deuxième était déjà un peu moins bien et le troisième est un hommage à Dubosc. C'est très bien pour lui, donc nettement moins pour moi", lance-t-elle dans une interview accordée au site de BFMTV. Même si, avec plus de 3 millions de spectateurs, le 3e volet reste un succès cinématographique de 2016, l'actrice de 81 ans déplore que de nombreuses scènes aient été coupées au montage.



"Je pense que si Fabien Onteniente, le réalisateur de Camping, avait eu le courage de montrer son film, plutôt que le film de Franck Dubosc, il aurait peut-être fait plus d'entrées. Ce que je lui ai dit. Je lui ai même proposé d'ajouter la version longue au DVD, la version du metteur en scène, comme ça le public aurait pu voir les deux. Et il ne l'a même pas fait", dénonce la comédienne.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
47 commentaires - Furieuse, Mylène Demongeot balance sur Franck Dubosc
  • Du quoi ?

  • dubosc bof aucun interet

  • Il a la grosse tête et se croit spirituel,c'est plutôt un rigolo.Mylène moi j'aime bien

  • J'avais 10 ou 12 ans (datation incertaine, donc vers 1956 ??), au camping de La Pineta de Rome (alors très beau et calme camping familial sous les pins), je me souviens de la jeune et très belle Mylène Demongeot descendant d'un char romain pour se jeter dans les bras d'un jeune et beau athlète 'romain' (je n'ai pas su son nom ou l'ai oublié), bref un peplum banal (avec l'arrêt des chevaux et tout...) dont le "shooting" avait lieu à la lisière du camping... Un souvenir d'enfance qui ne s'est pas complètement effacé !

  • elle elle pleure, Dubosc est un prétentieux, imbuvable , série très moyenne , on peu se passer de leur films; ils se rejettent les tords, tous sont des nuls