France Gall : comment elle a résisté jusqu'à la fin

France Gall : comment elle a résisté jusqu'à la fin©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le mercredi 07 février 2018 à 17h47

Le dimanche 7 janvier 2018, le monde de la musique est sous le choc après l'annonce de la mort de France Gall, à l'âge de 70 ans. Le cancer du sein qui l'a emporté avait récidivé depuis fevrier 2016, comme le raconte Alain Wodrascka dans son nouveau livre "France Gall - Des amours, des chansons et des larmes", publié aux éditions de L'Archipel.





"La situa­tion est trop critique pour dire la vérité. On évoque une intolérance médicamenteuse et on tait le mal qui la ronge, épargnant aussi bien son public que les membres de la troupe de Résiste, auprès desquels, en tournée, France Gall se montre toujours aussi déterminée ; même si certains soirs, elle s'écroule d'épuisement dans un coin de la coulisse", écrit le biographe dans un extrait de l'ouvrage relayé par le site du Figaro.

L'état de santé de la chanteuse ne va plus s'améliorer. "France Gall n'assiste pas aux obsèques de Johnny à la Madeleine, le 9 décembre. Et pour cause, elle vit ses dernières semaines. Désormais, son pronos­tic vital est engagé et seule sa kiné respiratoire parvient à la soulager", peut-on lire dans un extrait relayé par le site de Télé-Loisirs. Le 29 décembre, elle est transportée pour la dernière fois à l'hôpital avant de rejoindre le paradis blanc.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
92 commentaires - France Gall : comment elle a résisté jusqu'à la fin
  • Le courage des personnes confrontées à un stade irréversible et où la lutte et la dignité sont jusqu'au bout maintenues de ceux qui en connaissent la finalité...

    Donc, c'est une femme digne et courageuse qui s'est éteinte...

    Comme, tant d'autres aux mêmes destins...

    Où, pour ceux qui restent, c'est le courage, la dignité et l'humilité qui auront été ce qu'il faudra retenir de ceux que nous aimons...

    Mais, où les détails sont inutiles à relater.... Ils sont si forts en réactions et en maux divers et où l'impuissance des accompagnants rend ces moments trop douloureux...

    Chut.... N'entrons pas trop dans ces derniers moments en récits....

    Mieux vaut espérer de croire à un miracle quand la médecine refuse de mettre en rémission ceux qui sont concernés à une terrible pathologie où aucun protocole engagé s'avère en échec...

    JOHNNY a eu une fin aussi difficile...

    Et tant d'anonymes au courage immense et des proches concernés....

    Toutes nos pensées à ceux qui sont dans des moments compliqués et où il faut garder l'espoir et le courage comme France GALL, JOHNNY et tant d'autres, qui avant eux... Auraient bien voulu une autre issue...

    Mais, pas du tout dans l'esprit de détails morbides qui n'apporteront rien....
    En espérant que ces moments ne soient pas relatés pour faire Vendre du papier !

    C'est un avis qui en vaut un autre....

    Car, accompagner ceux que nous aimons et même des connus.... Il faut épargner les personnes de ces moments trop durs pour en relater leur intimité...

    Nous retenons le courage, l'humilité, de ceux confrontés à ces maux irréversibles...

  • France je comprends par quoi tu es passée, j'ai 70 ans, j'ai eu l'ablation des 2 seins 2 cancers différents, et cette amputation'ai pas reconstituée, de peur que le maladie ne revienne, tu as été très courageuse, j'aimais tes chansons et les créations de ton époux,
    vous vous complétiez à merveille, je t'écoute et je trouve les paroles si présentes, repose en paix sois heureuse dans l'autre monde.

  • on meurt de maladie ou d accident il est vrai que quand on meurt de maladie on souffre et souvent quand on meurt d accident on a pas le temps de souffir mais helas on ne choisi pas sa mort , c est la seule justice qu il y ai sur cette planete.

  • c'est indécent.....A quoi bon savoir. Qu'elle repose en paix

  • Le malheur fait le bonheur des autres, n'est-ce pas messieurs les journalistes!