Fort Boyard : le producteur répond à Teddy Riner

Fort Boyard : le producteur répond à Teddy Riner

6Medias, publié le vendredi 07 juillet 2017 à 16h30

Il y a une dizaine de jours, Teddy Riner confiait dans l'Équipe Magazine qu'il ne participerait plus jamais à Fort Boyard. La raison ? La production, pourtant prévenue de sa phobie des serpents et des araignées, l'avait enfermée dans une cage avec un énorme serpent jaune.






Une épreuve que le judoka avait vécue comme une trahison. Interviewé par 20 minutes, le producteur de l'émission est revenu sur cette polémique. Guillaume Ramain assure qu'il n'avait pas été prévenu de la phobie de Teddy Riner. "On n'a jamais eu cette information. Contrairement à la légende, on ne leur demande pas leurs phobies, on leur demande quelle peur ils aimeraient surmonter. L'idée c'est s'amuser à se faire peur et aller au-dessus de ses peurs, ça, c'est positif. S'ils préviennent dans les commentaires du questionnaire qu'ils ont une peur paralysante, on ne leur impose pas, ce n'est pas le but. Teddy n'avait pas fait de remarque particulière". Deux versions qui se contredisent donc, en revanche, peu de chance de revoir le judoka s'aventurer dans le fort.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
169 commentaires - Fort Boyard : le producteur répond à Teddy Riner
  • La Nature fait toujours cet effet là, la preuve les petites guêpes .

  • En tous cas, il y a une phobie qu'il n'a pas, c'est celle de Balkany qui lui versait 30.000 euros par mois pour être inscrit au club de Levallois, club où il a rarement mis le kimono.

  • Allez donc ... ce n'est pas FORT BOYARD mais FORT TROUILLARD quand on a ce " " " type de casting " " " !!

  • * Olalaaaa; c'est des bestioles inoffensives ........

  • il devait coûter trop cher a la production donc il fallait l'éliminer