Flavie Flament réagit sur RTL aux propos de Brigitte Lahaie sur le viol

Flavie Flament réagit sur RTL aux propos de Brigitte Lahaie sur le viol©Source : Capture d'écran
A lire aussi

RTL, publié le vendredi 12 janvier 2018 à 11h17

Flavie Flament est indignée par les propos de Brigitte Lahaie, animatrice et présentatrice radio, et la critique d'art Catherine Millet. L'animatrice de RTL et auteure du livre La consolation - dans lequel elle raconte avoir été violée par le photographe David Hamilton - a notamment réagi à l'intervention télévisée de Brigitte Lahaie.

"On peut jouir d'un viol", a-t-elle affirmé sur le plateau de BFM TV. "La question n'est pas de savoir si on peut jouir d'une façon organique pendant un viol ou pas, la question est de se servir de ce genre d'argumentation pour porter le discours du manifeste sur la 'liberté d'importuner' et j'ai trouvé cela d'une indécence absolue face à une femme qui avait été elle-même victime", a expliqué au micro de RTL Flavie Flament en référence à la militante Caroline de Haas, présente sur en plateau face à Brigitte Lahaie.



Une "violence incroyable"

"Quand je lis les propos de Catherine Millet qui déclare 'Je regrette beaucoup de ne pas avoir été violée parce que je pourrais témoigner que du viol, on s'en sort', je reste sans voix. Je trouve que c'est d'une indécence et d'une violence incroyable. On se demande ce qu'il peut passer par la tête d'une personne lorsqu'elle prononce ce genre de choses", a ajouté Flavie Flament avant de conclure :

"Aujourd'hui, on est en train de voir qu'on essaie de nous remettre cette sorte de chape de plomb qu'on avait réussie à soulever dans un mouvement de libération de la parole. Je pense que la population, les gens qui ont été sensibles, les victimes qui ont pris la parole ne vont pas laisser cette chape de plomb se refermer sur leurs témoignages et indignation".

Les regrets de Brigitte Lahaie

Dans une entretien diffusé dans L'Invité de TV5Monde ce vendredi 12 janvier, Brigitte Lahaie a regretté ses propos et s'est excusée en larmes : "Je regrette que que mes propos aient été mal compris et surtout sortis de leur contexte... C'est malheureusement une vérité. J'aurais peut-être dû dire ce 'malheureusement' en disant malheureusement on peut jouir lors d'un viol. (...) Évidemment, je ne l'ai pas dit pour blesser."
 
165 commentaires - Flavie Flament réagit sur RTL aux propos de Brigitte Lahaie sur le viol
  • OUI .avenirsombre ,comme vous le dîtes de flavie Flament on a l'impression que son statut lui ouvre
    des passe droits . Pour la promotion de son livre notamment et pour l'épisode Hamilton (mort ,il n'a pu se défendre ) ses amis des Média lui ont ouvert les bras.Entre gens du paraître...Son présent était assuré ,le voilà confirmé . S'est- on arrêté à ce que disaient ses parents ? Une vague de puritanisme secoue la France à cause de cette vague "dénonce ton porc " et Me too à l'instar des Etats-unis comme si tous les hommes étaient des animaux .Beaucoup de ces femmes lesbiennes ou
    d'un autre genre,ou à cause d'intérêts particuliers ( garde d'enfants ,bénéfice d'allocations de femme isolée ,etc ) Femen , chiennes de garde ont vu l'occasion d'emboîter le pas et de vomir la haine des hommes .Elles ont été jusqu'à écrire un manifeste au Président de la république lui disant , "Ou vous êtes avec nous ou contre nous " Les de Haas et sa clique ( celle-là roule pour ses intérêts )-
    Des femmes comme catherine Deneuve ,brigitte Lahaie et d'autres ont dit :Halte à la pensée unique et à la haine des hommes .Brigitte a essuyé ses larmes . Elle si forte d'habitude a flanché ,sans se dédire . Beaucoup savent qu'elle a raison ,il n'y a pas de pensée unique :Le corps peut réagir en dépit de la volonté . Ne dit-on pas la chair est faible ? Tous ceux qui ont eu l'occasion de l'écouter savent qu'elle bannit le viol .Nous lui apportons nos encouragements ,ainsi que beaucoup de femmes qui se sont fait entendre en sa faveur . Qu'elle tienne bon !

  • Simple mise au point : lors de la sortie de l'autobiographie de FF fin novembre 2016, son frère Olivier Lecanu avait rappelé que Flavie s'était indignée auprès de leur mère de "gestes déplacés" du photographe David Hamilton lors de ces fameuses photos prises quand elle avait 13 ans. Alarmée, sa mère aurait mis fin à ces séances. Le photographe avait effectivement l'habitude de caresser les seins et les fesses de ses modèles, ce qui n'était pas correct mais pas non plus un viol.
    Quand David Hamilton décide de poursuivre FF en justice pour diffamation, il meurt 2 jours plus tard dans les circonstances les plus étranges !
    Quand une starlette vulgaire et sans talent aucun de l'acabit de FF est en mal de renommée, elle s'invente un passé horrible pour faire parler d'elle. C'est insupportable pour les véritables victimes de viols : elle ne les aide pas, elle les enfonce en mobilisant les médias pour parader et faire sa pub.

  • Mme Flament , c'est abominable ce qui vous est arrivé mais maintenant " STOP" tout le monde connait votre histoire et cela ne sert a rien de nous la ressasser ;

    Elle ne ressasse pas mais en contradiction avec LAHAIE, une vendeuse de chaussures (qui a pris son pied) entrée en pornographie qui .n'avait aucun bagage intellectuel autre !!!!

    aida ,votre propre bagage intellectuel transparaît" d'intelligence" dans vos propos méprisants à l'égard de brigitte Lahaie ,une femme qui se reconstruit
    depuis 35 ans dans un parcours honorable. Chaussez de belles chaussures et prenez votre pied comme vous l'entendez

  • Propos maladroits et irréfléchis, qu'apparemment B. Lahaie regrette amèrement... J'ai revu la séquence de débat, et effectivement, ces propos sont sortis du contexte : Mme Lahaie ne faisait que répondre du tac au tac à sa contradictrice qui lui disait qu'avoir été victime d'un viol pouvait réduire ensuite la jouissance sexuelle... Ce dont on se doute, quoi que cela ne soit pas une règle absolue : j'ai bien connu un contre-exemple...

  • Tout ces renvois de balles sont totalement inquiétants. Une polémique dont les femmes ne sortirons pas vraiment victorieuses. L'amalgame qui finit par se faire avec "dénonce ton porc" atteint en quelque part tous les hommes dont j'écoute les propos et vois réactions autour de moi sur le sujet. "Diane vengeresse" ne sait pas trop ce qu'elle fait, ni ou elle va !!! et c'est dommage, la femme peut y perdre l'aura dont elle avait seule le secret et qui lui allait si bien.
    Le viol sexuel (puisque c'est de cela qu'il est question) est comme son nom le suggère, un acte "violent" et absolument condamnable, mais là où il n'y à pas violence, le terme de viol est inapproprié.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]