"Femme de Jean-Jacques Bourdin" : la grosse colère d'Anne Nivat chez Ardisson

"Femme de Jean-Jacques Bourdin" : la grosse colère d'Anne Nivat chez Ardisson©Source Non Stop Zapping
A lire aussi

Source Non Stop Zapping, publié le dimanche 08 octobre 2017 à 11h34

Tom Villa ne fait pas toujours rire les invités du plateau de SLT. Ce samedi 7 octobre, il a dû faire face à la colère d'Anne Nivat, qui n'a pas hésité à le recadrer après sa chronique.



Chaque semaine, Tom Villa, le CDD de Thierry Ardisson présente à sa manière les invités de la semaine.

Anne Nivat n'a pas été ravie de la manière dont elle a été qualifiée par l'humoriste. Cette dernière est décrite uniquement comme étant la femme de Jean-Jacques Bourdin, lui-même sur le plateau. La journaliste tient à faire savoir qu'elle n'est pas uniquement la compagne de quelqu'un, mais qu'elle a des projets et une vie distincte de celle de son mari. Sur le plateau, elle recadre Tom Villa, qui a l'habitude d'enchaîner les vannes, et elle lui demande de refaire sa présentation. Thierry Ardisson appelle ainsi l'humoriste pour qu'il refasse sa chronique pour Anne Nivat et cette fois-ci, il met en avant son métier de journaliste de guerre et la sortie de son nouveau livre. Une séquence qui semble plaire à la principale intéressée. Loin d'être rancunière, la journaliste reprend le cours normal de l'interview.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
162 commentaires - "Femme de Jean-Jacques Bourdin" : la grosse colère d'Anne Nivat chez Ardisson
  • avatar
    c_t_a_c  (privé) -

    Le jour ou un type comme Bourdin sera présenté comme le mari d'Anne Nivat est il envisageable? Chez Ardisson cela est peu probable.

  • C'était de l'humour, rien que de l'humour. Mon Dieu, quel monde à t'on fabriqué avec nos préjugés.

  • Elle a eu entièrement raison de recadrer ce soit disant journaliste-humoriste qui ne fait rire que lui-même.

  • et si ce soit-disant journaliste laissait la place aux jeunes .

  • Quel égo!!