Démission : la promesse de Nicolas Hulot à Brigitte Bardot

Démission : la promesse de Nicolas Hulot à Brigitte Bardot©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le vendredi 26 janvier 2018 à 20h45

Depuis plusieurs mois, la plus fervente défenseuse de la cause animale règle ses comptes avec le ministre de la Transition écologique. Dans son livre "Larmes de combat" qui vient de paraître aux éditions Plon, Brigitte Bardot évoque longuement celui qu'elle qualifie de "son plus grand espoir déçu" : Nicolas Hulot.

Le point de non-retour a été atteint l'été dernier, lorsque le ministre a autorisé l'abattage de 40 loups. Brigitte Bardot s'était alors déchaînée, traitant Nicolas Hulot de "vendu et de lâche" et lui reprochant d'avoir retourné sa veste.



Mais dans son livre, Brigitte Bardot révèle avoir reçu quelque temps après sa sortie fracassante, un appel du ministre de la Transition écologique, comme le rapporte Le Point. "J'étais prise de court, il était penaud, il se confondit en excuses : je ne veux pas que vous soyez fâchée contre moi. Et il m'expliqua pourquoi il avait été contraint de signer cette autorisation, sinon, il aurait démissionné", raconte dans son livre Brigitte Bardot, qui admet l'avoir encouragé à quitter ses fonctions. Mais au cours de cette conversation, c'est surtout la promesse de Nicolas Hulot qui interpelle. "Si dans un an, je n'ai rien changé et je n'arrive à rien, à ce moment-là, je partirai", lui aurait promis le ministre. À quelques mois de l'échéance, Brigitte Bardot doute tout de même de la parole de Nicolas Hulot. "Bien que sincère, ce coup de fil ne me convainc pas, car je pense que le combat animal est sans concession, sans demi-mesure".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU