Démission de Nicolas Hulot : le mea culpa de Léa Salamé

Démission de Nicolas Hulot : le mea culpa de Léa Salamé©Wochit

, publié le jeudi 13 septembre 2018 à 18h48

Après sa réaction face à l'annonce de la démission de Nicolas Hulot sur France Inter, Léa Salamé a tenu à faire son mea culpa dans une interview à Télé Loisirs.

Le 28 août dernier, Nicolas Hulot choisissait France Inter et la matinale de Léa Salamé et Nicolas Demorand pour annoncer sa démission du gouvernement. Dans une vidéo publiée dans la foulée sur le site de la radio, les journalistes s'étaient félicités d'avoir été choisis par le désormais ex-ministre de la Transition écologique et solidaire.

Une initiative que Léa Salamé regrette profondément aujourd'hui. "Ça m'a valu des quolibets et d'être chambrée par mes amis, c'est vrai. Nous sortons de cette interview un peu abasourdis. Le service Web de France Inter nous demande une petite réaction à chaud. Sans doute eût-il été effectivement plus judicieux d'attendre...", reconnaît-elle dans une interview à Télé Loisirs, à paraître le 17 septembre prochain.



Léa Salamé et Nicolas Demorand avaient qualifié de "moment de grâce" l'annonce de la démission de Nicolas Hulot à leur antenne, provoquant de nombreuses railleries à leur encontre.

Interrogée sur sa réaction et plus particulièrement sur son "Vous êtes sérieux ?", après l'annonce de Nicolas Hulot, Léa Salamé met cela sur le compte de ses origines. "Je suis une Méditerranéenne qui parle avec les mains, une expressive pas toujours sous contrôle, qui peut vite avoir la gorge serrée et la larme prête à couler. Quand les Français entendent Nicolas Hulot annoncer en direct qu'il démissionne, plus d'un se dit: 'Wouah, il est sérieux, là?' Moi, je le dis à l'antenne !", assume-t-elle dans les colonnes de Télé Loisirs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.