Claude François/Johnny Hallyday : la surprenante confidence de Michel Drucker

Claude François/Johnny Hallyday : la surprenante confidence de Michel Drucker©Wochit

6Medias, publié le lundi 22 janvier 2018 à 13h00

Johnny Hallyday et Claude François, c'était les deux idoles des jeunes dans les années 60. Deux stars concurrentes qui avaient un point commun, l'animateur Michel Drucker.

En 1978, dans l'émission "La grande parade", Michel Drucker demande à Claude François de chanter "Le pénitencier", l'un des tubes de Johnny Hallyday. "Je refuse de chanter du Johnny Hallyday" répond d'abord Claude François avant de se coller à la tâche. Une séquence rediffusée ce dimanche 21 janvier dans "Les enfants de la télé" sur France 2. Sur le plateau Michel Drucker a révélé que cela "emmerdait" Claude François.



"Il y avait une telle rivalité entre Johnny et Claude. Ils se détestaient vraiment", se souvient sur France 2 l'animateur qui raconte une anecdote qui illustre bien les rapports tendus qu'il y avait entre les deux hommes. "Claude François, t'enlèves les claudettes qu'est-ce qui reste ?", aurait un jour dit Johnny Hallyday à Michel Drucker. L'animateur de "Vivement dimanche prochain" explique même qu'ils se surveillaient mutuellement.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
176 commentaires - Claude François/Johnny Hallyday : la surprenante confidence de Michel Drucker
  • avatar
    menthe  (privé) -

    Assez des réflexions et des "mises en valeur" sans cesse de Drucker! Depuis plus de 50 ans il "mange à tous les râteliers"Qu'il laisse donc C.François et J.Hallyday reposer en paix. Malgré son talent d'animateur, il serait temps qu'à 75 ans il laisse la place à des plus jeunes.

  • avatar
    donquirote  (privé) -

    johnny craignait herbert léonard, pas claude françois ; on le comprend !

  • si je peux me permettre d'émettre une opinion : Johnny était sûrement plus brave et plus gentil , plus humain, plus simple que "cloclo". Une histoire de talent sans doute.

  • Ah, Michel si tu n'étais pas là avec tout ce que tu sais.............................C'est vrai que tu nous fatigues toi qui sais tout, qui a tout vu (nbre de médecins) ......... oublies nous

  • dans ma campagne, il y a une maxime, qui dit "jamais deux sans trois" quand est ce que cet hyoocondryaque, va faire le troisième, et avoir un peu de dignité, pour laisser la place, a la génération suivante, il n'a même pas conscience, que la vie va pouvoir continuer sans lui