Christophe : ses confessions chocs sur la drogue

Christophe : ses confessions chocs sur la drogue

6Medias, publié le dimanche 20 août 2017 à 13h05

Il a beaucoup crié "Aline", mais il s'est aussi beaucoup drogué. L'interprète des "Paradis perdus" n'a jamais caché avoir touché aux paradis artificiels dans sa jeunesse.





Le chanteur est passé des drogues à l'eau pétillante et au thé révèle Var-Matin qui a rencontré l'artiste de 71 ans, ce vendredi 18 août. Toujours un peu perché mais moins qu'à 20 ans où il a quasiment touché à tout. Après avoir tenté le shit qui l'empêchait de créer, il a testé la cocaïne puis l'héroïne. "C'était au début des années 80 je dirais... Le hasard a voulu que je croise un mec qui était dedans. Il m'a proposé de sniffer... J'ai voulu tenter... Et puis il y a la mythologie Lou Reed, etc. Après je parlerai pas de mauvaise influence de la part de ce mec qui n'est plus là, parce que je regrette jamais ce que j'ai fait", raconte l'artiste dans les colonnes de Var-Matin. Mais rapidement, il va finir par mettre un terme à ces expériences trop dangereuses pour lui. "De toute façon j'ai vite compris que je n'étais plus moi avec l'héro et s'il y avait un vrai danger, c'était celui-là. Du jour au lendemain, j'ai dit stop !", raconte-t-il dans Var-Matin ravi que tout cela soit derrière lui.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Christophe : ses confessions chocs sur la drogue
  • Les médias donnent à ces gens-là beaucoup trop d'importance, ce ne sont que des chanteurs ou autres, et leurs travers n'intéressent pas grand monde mais servent de justificatifs à ceux qui se droguent. Il y a des millions de Français qui vivent normalement de leur travail, qui ne shootent pas, qui ne donnent pas de leçons sur nos écrans, la presse n'en parle pas et, pourtant, ce sont ces personnes qui font tourner le pays, les journaux ne pourraient-ils pas les prendre en exemple dans leurs colonnes au lieu de remplir des pages d'âneries sur les "stars" ?

  • il ferait mieux de s'inquieter pour la santé de son "fils" qu'il a toujours ignoré.Un jour ou l'autre tout se paye.............

  • Si toutes les vedettes arrêtaient de faire de la pub pour ces saletés. Même s'ils disent qu'ils regrettent, ça tente les gamins qui se figurent que puisque les vedettes s'en sortent, ils s'en sortiront aussi !

    Entièrement d'accord avec vous !

    Lui, dit ne pas regretter !