Christophe Hondelatte perd ses nerfs dans le TGV

Christophe Hondelatte perd ses nerfs dans le TGV©Wochit

, publié le vendredi 03 août 2018 à 20h44

Lors de son départ en vacances, le journaliste d'Europe 1 a eu une altercation avec un contrôleur. Une prise de bec qui a embrasé les réseaux sociaux.

Les vacances de Christophe Hondelatte dans le Pays Basque ont mal commencé.

Alors qu'il se trouvait dans le TGV allant de Paris à Bayonne, le journaliste d'Europe 1 a eu la mauvaise surprise de se retrouver debout, faute de places assises. Selon les informations de Voici, l'ancien animateur de Faites entrer l'accusé aurait fait déplacer une vieille dame qui était assise à sa place. "Le contrôleur 32896 (impossible à vérifier) à bord du TGV 8536 surbooké et dans lequel on se retrouve debout à 170 euros le billet...", a lancé Hondelatte sur Twitter tout en démentant avoir interpellé une vieille dame. L'ex-présentateur de BFMTV rapporte par ailleurs dans son message la réponse apportée par l'agent de la SNCF : "Vous devriez être content qu'on vous transporte."



Le contrôleur, lui, n'a pas tardé à réagir sur Facebook "Quant à monsieur Hondelatte, il a été très condescendant et très antipathique. Il m'a demandé mon matricule... Je lui ai donné mais il a voulu que je lui présente une pièce officielle avec mon matricule... Je lui ai dit qu'il ne l'aurait que verbalement, il s'est donc permis de me photographier... Il s'est également vanté de gagner dix fois mon salaire et de sous-entendre que je devais faire profil bas." Copieusement critiqué sur les réseaux sociaux pour son comportement jugé "déplacé", Christophe Hondelatte a préféré éteindre la polémique sur Twitter : "Je coupe le fil pendant 15 jours... D'ici là, les roquets de Twitter auront trouvé un autre os à ronger ! Bel été !"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.