Charles Aznavour suggère de "faire un tri" entre les migrants

Charles Aznavour suggère de "faire un tri" entre les migrants
Charles Aznavour en concert à Paris-Bercy le 13 décembre 2017.
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 08 janvier 2018 à 10h45

TÉLÉVISION - Interrogé sur l'accueil des migrants, Charles Aznavour a estimé qu'"on pourrait faire un tri" afin de ne pas louper les "génies".

Invité de l'émission "20h30 le dimanche", le chanteur d'origine arménienne Charles Aznavour a proposé de "faire un tri" entre les migrants qui arrivent en France pour retenir les "génies" et les "gens utiles", dimanche 7 janvier.



"ON POURRAIT FAIRE UN TRI INTÉRESSANT"

"Quand on voit cette histoire, ce parcours, cette double culture, est-ce qu'aujourd'hui vous considérez que la France est trop timide vis-à-vis des migrants, ou pas?", l'a interrogé le journaliste Laurent Delahousse.

"D'abord, on devrait savoir à qui on a affaire", a répondu le chanteur de 93 ans. Avant de poursuivre :

"Il y a peut-être des génies parmi ces gens, et en tout cas il y a des gens utiles, c'est vrai. Et c'est vrai aussi qu'on ne peut pas avoir tout le monde chez soi, ce ne serait pas facile et ce ne serait pas normal. Mais on pourrait faire un tri intéressant. On pourrait avoir des gens très intéressants qui passent."

Puis, l'interprète de "La Bohème" a conclu son propos en citant Marie Curie, célèbre immigrée née polonaise, en estimant que "si aujourd'hui (elle) passait, on lui dirait 'Au revoir madame'.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU