Brigitte Macron se confie : «Ce n'est pas simple d'être Première dame»

Brigitte Macron se confie : «Ce n'est pas simple d'être Première dame»
Brigitte Macron
A lire aussi

laparisienne.com, publié le jeudi 26 avril 2018 à 14h31

En marge de la visite d'Etat d'Emmanuel Macron aux Etats-Unis, l'épouse du président a lâché quelques confidences sur sa fonction au micro de RTL.

« Il n'y a jamais de temps off, jamais de moment où vous pouvez être totalement tranquille. Il y a toujours quelqu'un pour vous prendre en photo. C'est le côté le plus pesant », quand on est la « femme de »...

 

Brigitte Macron s'est confiée à un journaliste de RTL, mercredi, en marge du voyage officiel d'Emmanuel Macron à Washington. Des confidences rares dans la bouche d'une épouse de président français.

 

EN IMAGES >Les looks de Brigitte Macron et Melania Trump à Washington

 

Outre le fait qu'il n'y ait « jamais de temps off », s'abstenir de tout commentaire est un autre aspect « pesant » pour celle qui dit avoir un « naturel » à « parler facilement ». « On a l'impression que chaque mot est un mot de trop. C'est un petit peu dommage car on se retient sans arrêt », avoue-t-elle.

 

« Je ne me sens pas du tout Première dame »

 

Durant les déplacements officiels, il faut savoir rester à sa place : « Il y a une petite étiquette par terre, donc je me mets là où on me dit de me mettre ». Mais, s'amuse-t-elle, « je fais toujours l'école buissonnière ».

 

Au dernier jour de la visite officielle d'Emmanuel Macron aux États-Unis, la Première dame a ainsi visité une école dédiée à l'enseignement des arts, dans le quartier de Georgetown, à Washington.

 

 

L'épouse d'Emmanuel Macron depuis 2007 estime son rôle « très curieux » : « On est là, sans être là, tout en étant là. [...] Il ne faut surtout pas être importune parce que c'est très clair, on n'est pas élue. Le positionnement n'est pas simple. »

 

Quoi qu'il en soit, Brigitte Macron assure n'avoir « pas changé, ni dans ma tête ni dans ma manière de vivre ». Et de conclure : « Je ne me sens pas du tout premier dame, je suis l'épouse d'Emmanuel Macron, pas du président. »

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.