Blessée, Mimie Mathy remet les pendules à l'heure

Blessée, Mimie Mathy remet les pendules à l'heure

, publié le dimanche 01 mai 2016 à 18h00

Invitée dans l'émission de Laurent Boyer "Ma vie en Super 8" sur D8, Mimie Mathy s'est laissée aller à d'émouvantes confidences. La comédienne en a profité pour pousser un coup de gueule contre la presse féminine et plus particulièrement le magazine Elle.

L'interprète de "Joséphine, ange gardien" regrette qu'on ne lui ait jamais accordé de Une. "Il y a une réticence. Ce qui est très drôle, c'est que je n'ai jamais eu une couverture ou un papier dans Elle. Je trouve que c'est un magazine censé faire rêver et moi je pense que je fais rêver. Je fais beaucoup plus rêver qu'une mannequin à qui personne ne peut s'identifier", a déploré en plateau Mimie Mathy. Son attaché de presse révèle même avoir essayé de convaincre un journaliste, en vain. "Si tu crois vraiment que je vais faire un papier sur une naine ! Ça ne marchera pas !", lui aurait-il rétorqué. "On ne peut pas lutter contre les préjugés... je ne suis pas représentative de la classe de ces journaux", a déploré Mimie Mathy, peinée. Seule consolation pour la comédienne : son shooting pour le magazine Marie-Claire, qui lui avait consacré en 2003 une double page.



"Ce jour-là, elle était très fière, car on la reconnaissait en tant que femme", a raconté sa petite soeur Frédérique, toujours dans l'émission "Ma vie en Super 8".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.