Bénabar vide son sac sur le "business" Delpech

Bénabar vide son sac sur le "business" Delpech

6Medias, publié le mercredi 07 décembre 2016 à 19h37

Le 18 novembre dernier, sortait "J'étais un ange", un album où 13 artistes rendent hommage à Michel Delpech, disparu à l'âge de 69 ans le 2 janvier dernier. Un disque auquel le chanteur Bénabar a refusé de participer.
"Avant même l'en­ter­re­ment de Michel, Univer­sal faisait déjà la promo­tion de cet album.

C'est là-dessus que j'ai réagi à vif, puisque mon nom était cité, c'était trop dur pour moi tandis que j'en­ter­rais mon ami et mentor", a-t-il expliqué dans une interview accordée à VSD, avant de dénoncer ce qui est pour lui avant tout un véritable business.



"Je comprends qu'une maison de disques fasse du busi­ness. Mais pour moi c'était trop tôt. J'ai refusé d'y parti­ciper. Le temps a passé, main­te­nant. Je souhaite le meilleur à cet album et je suis certain que ceux qui y parti­cipent le font sincè­re­ment", a-t-il raconté dans le magazine. Une façon pour Bénabar d'enterrer la hache de guerre, sans taire sa colère.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU