Au plus mal, Claude Barzotti hospitalisé

Au plus mal, Claude Barzotti hospitalisé©HugoAtaide / Pixabay

6Medias, publié le samedi 26 mai 2018 à 18h39

Actuellement hospitalisé pour de nombreux soucis de santé, Claude Barzotti a accepté de se confier sur ses maux à France Dimanche.

Alors qu'il était en pleine préparation de son nouvel album, Claude Barzotti a dû tout mettre en pause et se faire hospitaliser, annonce-t-il dans les colonnes de France Dimanche. Depuis son lit d'hôpital à Bruxelles, le chanteur de 64 ans révèle avoir de gros soucis de santé. "Je suis épuisé. Il y a quatre mois, je suis tombé dans l'escalier et je me suis cassé l'omoplate. Au même moment, on m'avait trouvé quelque chose d'anormal à l'oesophage, mais on ne sait toujours pas précisément de quoi il s'agit. (...) Aujourd'hui, je reste donc sagement dans ma chambre et je me repose", détaille-t-il.

Mais Claude Barzotti reste optimiste et s'accroche, notamment en ce qui concerne son addiction à l'alcool. "Je reviens de très loin. Il y a sept ou huit ans, j'étais arrivé à un stade gravis­sime. J'en étais à sept bouteilles de whisky par jour. J'ai tenu le rythme durant dix jours d'af­fi­lée. C'est incroyable", confesse celui qui "ne boit plus qu'une bouteille de vin blanc par jour". "Mes proches qui me rendent visite, à commencer par mes filles, remarquent déjà une nette amélioration. Je ne désespère pas de tout arrêter un jour", assure-t-il à France Dimanche.



Ce ne sont malheureusement pas les premiers gros soucis de santé pour le chanteur italo-belge. En novembre 2012, l'interprète du "Rital" avait été victime d'un infarctus. En 2014, c'est cette fois ses reins qui lui avaient joué des tours. En 2016, Claude Barzotti avait cette fois dû subir une délicate intervention chirurgicale au niveau du pancréas.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.