Attentat de Nice : Michel Legrand victime d'un malaise lors de l'hommage

Attentat de Nice : Michel Legrand victime d'un malaise lors de l'hommage
Michel Legrand s'est rendu célèbre en composant les musiques des Demoiselles de Rochefort et des parapluies de Cherbourg.

, publié le samedi 15 juillet 2017 à 15h40

Chaleur, émotion et ventre creux ont eu raison du célèbre compositeur Michel Legrand. Il a été victime d'un malaise sans gravité sur scène, vendredi 14 juillet lors de la cérémonie d'hommage aux victimes de l'attentat de Nice.


Il a été pris en charge par les pompiers après avoir lu un texte de Jean-Marie Le Clézio, rapporte Nice-Matin. Aux côtés d'Emmanuel Macron et de Christian Estrosi, il participait en début de soirée à l'hommage officiel, un an après la tragédie. Un journaliste du quotidien local a rapporté sur Twitter que le compositeur avait fait un malaise "sans gravité" et qu'il "n'a pas été transporté à l'hôpital." Il n'avait pas mangé avant sa montée sur scène, et s'est restauré pour récupérer, selon Nice-Matin.

Époux de Macha Meryl depuis 2014, il s'est rendu célèbre en composant les musiques des Parapluies de Cherbourg ou des Demoiselles de Rochefort dans les années 60.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.