Arielle Dombasle : Ruinée, elle a failli connaître la prison

Arielle Dombasle : Ruinée, elle a failli connaître la prison
A lire aussi

NonStopZapping, publié le dimanche 13 novembre 2016 à 15h25

Arielle Dombasle et Bernard-Henri Lévy, c'est un couple qui semble durer depuis la nuit des temps. Mariés depuis 1993, l'actrice et le philosophe se sont aimés dès le premier regard comme elle l'a révélé à Non Stop People en septembre dernier : "Je l'ai vu sur la couverture d'un livre, je suis tout de suite tombée amoureuse de lui à travers une image qui était pour moi l'image de la révélation".

Les deux tourtereaux se rencontreront finalement quelques mois plus tard à Milan (Italie) et "après on ne s'est plus quitté, c'était 'love at first sight' et c'est une passion diabolique". S'en suivront plusieurs années d'illégitimité et d'amour secret avant de révéler leur passion aux médias.


"
Mais Arielle Dombasle n'a pas toujours été en couple avec Bernard-Henri Lévy et contrairement à l'image qu'elle renvoie, elle n'a pas non plus toujours été à l'abri matériellement. Invitée de Catherine Ceylac dans "Thé ou café" dimanche matin, elle a même révélé que sa vie aurait pu prendre un tournant bien différent : "A un moment donné, je me suis mis dans une configuration où je devais énormément d'argent à beaucoup de gens et où j'avais des dettes énormes. Je suis presque allée en prison à cause de ça. Mais ce n'était pas de mon fait. C'était il y a longtemps, parce que j'aimais quelqu'un qui était très pauvre et qui m'a ruinée. Il m'a ruinée moi mais aussi ma grand-mère. Mais voilà, c'est comme ça".
 
190 commentaires - Arielle Dombasle : Ruinée, elle a failli connaître la prison
  • HO quel malheur! La pauvrette !
    J’en suis catastrophé!
    Du coup, j'en oublie que je suis au chômage, mes crédits qui me gavent, mes loyers en retard et je suis en mauvaise santé.
    Mais tout cela n'est rien bien sur par rapport aux malheurs qui accablent cette pauvre choupinette.

    Bon, cela dit, messieurs les journaleux vous n'avez rien d'autre a nous dire que ce genre d'info à la con ?

  • Pourquoi le dictionnaire s'appelle-t-i Larousse ?
    Parce que si on l'avait appelé Lablonde, il n'y aurait eu qu'une seule page ! !

  • Bonjour ,à tous ,voilà ce , qui arrive lorsque les célébrités du spectacle se prennent pour des riches , sachant que leur vie est réglé comme du papier musique , il ou elle ,ne touche de très gros cachet ,et que la demande de spectacle est poursuivie dans le temps (concerts ,films ou publicités ) .Mais quand il n'y a rien pendant des mois , et qu'il faut vivre ,voir se priver ,cela devient très difficile ,alors on empreinte aux copains ,amis ou autres et après c'est la descente aux enfers ! ! ! Je pense que lorsque, l'on est jeune , belle et talentueuse comme elle était , elle aurait dû investir son argent intelligemment , chose que malheureusement elle n'a pas fait et en voilà sa situation , je ne la blâme pas du tout ,mais c'est des situations désespérantes , pour elle et son entourage hélas ! ! ! .

  • si on avait temps n la plaindrait

  • Pauvre Arielle, savoir qu'elle a "presque été en prison pour dettes" ; sauf qu'il y a longtemps que la "prison pour dettes" n'existe plus en France sauf lorsqu'il est établi que l'on a sciemment organisé son insolvabilité ; et là nous sommes plus proches de la notion d'escroquerie ; est-ce ce que veut nous dire Arielle ? Quoi qu'il en soit, avec elle, rien n'est jamais perdu ; on aurait presque envie qu'elle nous doive de l'argent rien que pour la voir tortiller et nous expliquer, la larme à l'oeil, que cela est injuste, qu'elle voudrait bien nous rembourser mais qu'elle ne peut pas, et que son cher et tendre BHL, sauveur de l'humanité de salon, ne peut rien pour nous non plus vu qu'ils sont unis sous le régime de la séparation des biens, qui exclut de l'emprise de ses créanciers la luxueuse villa de Tanger où sont données fêtes et réceptions royales. La vie est injuste, non ?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]