Alain Bashung : comment il a déshérité son fils

Alain Bashung : comment il a déshérité son fils©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le dimanche 18 février 2018 à 10h30

Alors que l'héritage de Johnny Hallyday n'en finit plus d'animer les débats, le JDD de ce 18 février évoque un autre cas similaire : celui d'Alain Bashung, qui aurait lui aussi déshérité son fils, Arthur.



Dans l'hebdomadaire, la mère du jeune homme, Chantal M., deuxième épouse du chanteur pendant 18 ans, explique comment Alain Bashung a légué tout son héritage à sa dernière femme, la chanteuse Chloé Mons. "Comme Laura et David Hallyday, Arthur n'a rien hérité de son père pour l'instant. Bien que la loi française stipule qu'il est impossible de déshériter un enfant, il est possible de la contourner. Ça a été le cas. Le lendemain de l'enterrement de son père, en mars 2009, Arthur a eu le choc de recevoir le testament : Alain avait laissé à sa veuve [Chloé Mons] tous ses droits d'auteur, bénéfices artistiques, biens, meubles et effets personnels", explique l'ex-épouse d'Alain Bashung au JDD, avant de lier son témoignage à l'actualité récente du clan Hallyday. "Cela servira peut-être à David et Laura. C'est une façon de leur témoigner mon soutien, pour qu'ils sachent qu'ils ne sont pas les seuls dans cette galère", précise-t-elle, presque 9 ans après la mort d'Alain Bashung.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU