Affaire Weinstein : Juliette Binoche à contre-courant

Affaire Weinstein : Juliette Binoche à contre-courant©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le lundi 23 octobre 2017 à 13h06

Juliette Binoche ne s'était pas encore exprimée depuis le début de l'affaire Harvey Weinstein, c'est désormais chose faite. L'actrice française de 53 ans, qui a travaillé à plusieurs reprises avec le producteur américain, a brisé le silence dans les colonnes du Monde.

Juliette Binoche se dit "choquée par les faits les plus graves qui sont rapportés", elle qui le décrit comme un "être complexe et tout aussi bizarrement attachant".

"Des facettes d'Harvey, j'en connais beaucoup, vu que j'ai travaillé avec lui à plusieurs reprises. Je ne me suis jamais sentie en danger avec lui, car je pense que j'étais déjà armée. La seule fois où j'ai entendu une insinuation sexuelle verbale de sa part, je ne l'ai pas prise au sérieux, j'ai répondu immédiatement par un revers de balle hors jeu", explique-t-elle dans les colonnes du quotidien.



Selon elle, les actrices qui accusent aujourd'hui le producteur d'agression ou de harcèlement sexuel ont peut-être manqué de clairvoyance. "Chaque situation est différente, ce serait dangereux de généraliser. Il y a peut-être des actrices qui sont plus influençables et moins préparées aux situations avec les gens de pouvoir". Mais Juliette Binoche reconnaît avoir toujours su "quelle bête il y avait en lui".
 
143 commentaires - Affaire Weinstein : Juliette Binoche à contre-courant
  • Enfin une vérité, tout à fait d'accord avec Juliette Binoche. Mais certaines voient là, une manière de soutirer quelques euros.

  • peur étre ,est ce que vous vous êtes pas trouvé seule avec lui dans un ascenseur

  • voici enfin une vérité
    celles qui accusent sont souvent des personnes déçues de leur carrière et qui par tous moyens cherchent à revenir dans la lumière

  • Chère Juliette, toi aussi tu as besoin de faire parler de toi... Tous et toutes les mêmes, il faut faire les premières pages, même si ce n'est pour ne rien dire...d'intéressant ! Et même un petit mensonge (voir un gros mensonge), pour attirer les vautours des médias, si promptes à réagir... avec leur objectivité et leur intelligence habituelle... La liberté de la presse, devenue la stupidité de la presse, qui, malheureusement, régit le monde !!!
    Aujourd'hui harcèlement, et demain? Certainement une autre vicissitude, réelle ou inventée, reprise en cœur et à l'unisson par nos journalistes, intègres et objectifs, pour en faire l'évènement le plus... "enrichissant".

  • On peut penser être plus forte que les autres et ne pas le dire ...
    car, en le criant sur tous les toits, on ouvre un boulevard à tous ceux qui n'attendent que ça :
    ... avoir la caution d'une " bonne femme " pour continuer leurs agissements ...

    les féministes n'attendent que ce genre d'affaire pour continuer leurs agissement! tu vois copain je prends ta phraséologie et je l'inverse, qu'est ce que tu en penses?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]