Accusé de harcèlement sexuel, l'ex-gouverneur de New York perd son Emmy

Accusé de harcèlement sexuel, l'ex-gouverneur de New York perd son Emmy
Andrew Cuomo, le 26 mai 2020 à New York

publié le mercredi 25 août 2021 à 08h19

L'ex-gouverneur de l'Etat de New York Andrew Cuomo, qui a démissionné après avoir été accusé de harcèlement sexuel, s'est vu retirer mardi l'Emmy qui avait récompensé ses briefings télévisés pendant les premiers mois de la pandémie.

Le démocrate, en poste depuis 2011, avait acquis en 2020 un statut de vedette nationale avec ses points de presse quotidiens, jugés rationnels et rassurants, à l'opposé de Donald Trump dont les annonces sur la crise sanitaire étaient vues comme erratiques.

Ses performances avaient été saluées par l'Académie de la télévision, qui lui avait remis un Emmy.

Mais l'Académie a annoncé mardi, au lendemain du départ d'Andrew Cuomo de la résidence du gouverneur à Albany, qu'elle lui retirait la statuette. 

"L'Académie internationale a annoncé aujourd'hui qu'à la lumière du rapport de la procureure de New York, suivi par la démission d'Andrew Cuomo de son poste de gouverneur, elle lui retirait son prix Emmy spécial de 2020", a-t-elle fait savoir dans un communiqué.

Le rapport de 168 pages, dévoilé début août, concluait qu'Andrew Cuomo avait harcelé sexuellement onze femmes, dont une majorité de collaboratrices et employées, en énumérant de nombreux gestes ou attitudes déplacées.

Le gouverneur a toujours rejeté ces accusations. Mais sous pression d'appels à démissionner émanant de son propre camp politique, notamment du président Biden, il a annoncé le 10 août renoncer à ses fonctions.

Andrew Cuomo a été remplacé mardi par Kathy Hochul, elle aussi démocrate. Elle est devenue la première femme à occuper le poste de gouverneure de l'Etat de New York.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.