Un journaliste pakistanais agressé par un ministre dépose plainte

Un journaliste pakistanais agressé par un ministre dépose plainte
Le ministre pakistanais Fawad Chaudhry (gauche) à côté du Premier ministre Imran Khan, le 9 juillet 2018 à Islamabad

AFP, publié le lundi 17 juin 2019 à 15h16

Un populaire journaliste de la télévision pakistanaise a annoncé lundi avoir déposé plainte après avoir été agressé par un ministre du gouvernement, qui a déploré cet incident.

Sami Ibrahim, présentateur de la chaîne de télévision privée Bol News TV, a déclaré avoir été agressé par le ministre des Sciences et de la Technologie, Fawad Chaudhry, lors d'un mariage vendredi à Faisalabad (centre).

"Il m'a giflé, m'a insulté et m'a menacé de lourdes conséquences", a déclaré Sami Ibrahim à la police dans sa plainte consultée par l'AFP.

La police de Faisalabad a confirmé avoir enregistré la plainte contre le ministre.

Fawad Chaudhry, ancien ministre de l'Information dans le cabinet du Premier ministre Imran Khan, s'est défendu en déclarant à la chaîne Neo News que le journaliste s'était par le passé "mal comporté" en le traitant d'"espion indien".

"Il m'a croisé et s'est encore mal comporté, puis c'est arrivé", a-t-il ajouté.

Il a dit regretter un "incident qui n'aurait pas dû se produire" mais qui "s'est malheureusement produit".

Le Pakistan se classe régulièrement parmi les pays les plus dangereux au monde pour les professionnels des médias. Des journalistes sont souvent arrêtés, battus ou même tués pour avoir critiqué le gouvernement ou la puissante armée pakistanaise.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.