Retraites: la grève historique continue à l'Opéra de Paris et à Radio France

Retraites: la grève historique continue à l'Opéra de Paris et à Radio France
La grève historique continue samedi à l'Opéra de Paris, avec l'annulation de la représentation du Barbier de Séville, et à Radio France avec deux spectacles également annulés en raison du mouvement contre la réforme des retraites

, publié le samedi 11 janvier 2020 à 12h55

La grève historique continue samedi à l'Opéra de Paris, avec l'annulation de la représentation du Barbier de Séville, et à Radio France avec deux spectacles également annulés en raison du mouvement contre la réforme des retraites.

"En raison d'un mouvement de grève national et interprofessionnel, la représentation de l'opéra Le Barbier de Séville de ce samedi 11 janvier 2020 est malheureusement annulée", a indiqué un porte-parole de l'Opéra de Paris samedi matin.

Le Barbier de Séville devait marquer la reprise de la saison à l'Opéra. Paralysée depuis un mois, l'institution tricentenaire fait face au pire blocage de son histoire récente.

La Première de l'opéra de Rossini, qui devait se jouer à guichets fermés à l'opéra Bastille, est le 64e spectacle annulé depuis le début du mouvement. Les spectateurs peuvent échanger leurs billets (la prochaine représentation du Barbier de Séville est prévue le mardi 14 janvier) ou se faire rembourser.

L'Opéra accusait déjà 12,3 millions d'euros de pertes de billetterie depuis le 5 décembre, premier jour de grève contre la réforme des retraites qui, dans le monde de la culture, concerne spécialement l'Opéra et la Comédie-Française.

Le régime spécial de l'Opéra, l'un des plus anciens de France, permet de tirer sa révérence à 42 ans, compte tenu de la "pénibilité" du métier, des risques de blessure, et du fait que la majorité des danseurs peut difficilement continuer à danser les grands ballets au-delà de cet âge avec le même niveau d'excellence.

Du côté de Radio France, deux spectacles prévus samedi ont également été supprimés, a indiqué la radio publique: la représentation d'oeuvres chorales d'Arvo Pärt à la Maison de la Radio et "Générations France Musique" à l'Alliance française.

Un préavis de grève CGT y a été voté jusqu'à lundi, Radio France entrant ainsi dans son 40e jour de grève contre le plan de suppressions de postes voulu par sa présidente Sibyle Veil.

Les syndicats de Radio France avaient lancé un mouvement de grève le 25 novembre pour obtenir le retrait de ce plan qui prévoit 60 millions d'euros d'économies et 299 suppressions de postes (avec 76 créations de postes en parallèle).

Après une trêve pour Noël, la grève avait repris le 31 décembre, à l'appel de la seule CGT, sans grandes perturbations sur les antennes du groupe, hormis le concert du Nouvel An de France Musique qui avait dû être annulé. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.