Radio France vise l'équilibre budgétaire pour 2020

Radio France vise l'équilibre budgétaire pour 2020
Des salariés de Radio France manifestent devant le ministère de la Culture à Paris contre la baisse des moyens alloués aux radios publiques et la réduction de leurs effectifs, le 29 novembre 2019

, publié le vendredi 20 décembre 2019 à 20h21

Radio France a adopté vendredi un budget à l'équilibre pour 2020, pour la troisième année d'affilée, malgré la baisse des financements publics et tout en renforçant les investissements dans le numérique et la modernisation des outils (studios, cabines...), selon un communiqué.

Le groupe radiophonique est soumis comme les autres entreprises de l'audiovisuel public à des mesures d'économie. A horizon 2022, la dotation de l'Etat devrait ainsi baisser de 20 millions d'euros.

Le groupe prévoit pour s'y adapter un plan d'économies passant par 299 suppressions de postes, contre lequel les salariés font grève depuis plus de 25 jours, mouvement suspendu pour les fêtes mais qui pourrait être reconduit en janvier malgré de nouvelles propositions de la direction.

Dans son budget 2020, Radio France renforce les moyens alloués aux projets numériques, avec des investissements de 9 millions d'euros qui porteront sur la radio personnalisée, les assistants vocaux, les applications et sites du groupe.

Le budget dédié à la formation professionnelle est aussi en hausse (+900.000 euros) tout comme celui dédié à la modernisation des outils de l'entreprise (+11,4 millions pour atteindre 89 millions d'euros).

Cette enveloppe servira notamment à moderniser les outils de production (studios d'enregistrement des antennes, cabines de production et de post-production...).

Le groupe consacrera un peu plus de 42 millions d'euros aux travaux de réhabilitation de la Maison de la radio, son siège, et près de 11 millions au patrimoine mobilier et immobilier du réseau France Bleu et du siège.

"Cette politique d'investissement sera soutenue financièrement par l'Etat (...) comme l'a réaffirmé le ministre de la Culture Franck Riester dans un courrier adressé à la présidente de Radio France", indique le groupe, sans préciser à quelle hauteur.

Du côté des charges, la masse salariale devrait être stable par rapport au budget 2019, tandis que côté ressources, une hausse de 7,1 millions d'euros est attendue, grâce à une hausse des recettes publicitaires notamment sur le numérique.

Le groupe compte aussi sur le mécénat et souligne que l'adoption définitive jeudi du dispositif de mécénat d'entreprises dans le projet de Loi de finances donnera la possibilité aux formations musicales de Radio France de bénéficier dès 2020 de ce type de financement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.