Le MIPTV, grand rendez-vous de la télévision, fait peau neuve

Le MIPTV, grand rendez-vous de la télévision, fait peau neuve
Un des halls du salon de la télévision MIPTV à Cannes, en mai 2018

, publié le mardi 25 février 2020 à 15h36

Le MIPTV, deuxième plus grand marché mondial dédié aux professionnels de la télévision, va faire peau neuve pour son édition 2020 qui s'ouvrira fin mars à Cannes, tentant ainsi de s'adapter face aux bouleversements de l'audiovisuel et à une érosion de sa fréquentation.

Le programme et la nouvelle organisation du marché, prévu du 30 mars au 2 avril, ont été dévoilés mardi lors d'une conférence de presse lors de laquelle l'équipe de la société organisatrice, Reed Midem, a abordé en préambule les inquiétudes liées à la propagation dans le monde du nouveau coronavirus. 

"Le MIPTV aura lieu comme prévu le mois prochain", a assuré Laurine Garaude, directrice des activités Télévision de Reed Midem. "Nous sommes en contact régulièrement, quotidiennement, avec l'OMS et nous suivrons toutes les directives de santé publique locales et nationales", a-t-elle affirmé, ajoutant que "la santé et la sécurité de tous nos participants et nos équipes sont notre priorité absolue".

Au-delà de ce contexte particulier, l'édition 2020 du marché fondé dans les années 1960 sera celle de la "réinvention" du MIPTV, qui veut se repositionner comme un marché tourné vers le futur de l'industrie de la télévision, a-t-elle promis.

Les changements annoncés sont multiples. La manifestation va d'abord être recentrée sur trois étages du Palais des Festivals, renonçant aux coûteux stands en extérieur. 

Le MIPTV promet plus de "flexibilité" aux exposants, des espaces communs pour favoriser les échanges et rencontres (à l'aide notamment d'un algorithme de "matchmaking") et entend muscler les sessions dédiées aux tendances de marché et aux innovations technologiques, pour aider les participants à anticiper les prochaines révolutions du secteur.

L'événement, deuxième rendez vous mondial des professionnels de la télévision après son pendant automnal, le MIPCOM, continuera par ailleurs à présenter en exclusivité des programmes inédits du monde entier (fictions, docummentaires, dessins animés...). Cette année, le pays mis à l'honneur sera la Corée du Sud.

Le festival se tiendra en parallèle du festival Canneseries (dont la 3e édition se déroulera du 27 mars au 1er avril), et mettra pour la première fois en avant 200 "producteurs en vue", pour pousser sur la scène internationale des personnalités ayant déjà percé dans leur pays.

Autant d'initiatives qui font suite à une fréquentation en baisse ces dernières années (9.500 participants en 2019, contre 10.500 en 2017). Pour 2020, "les acheteurs (de programmes, ndlr) sont au rendez-vous et le MIPTV se présente bien", a affirmé Lucy Smith, directrice adjointe Télévision de Reed Midem, sans dévoiler de chiffres à ce stade.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.