Jean-Pierre Pernaut reprend les rênes du 13H de TF1

Jean-Pierre Pernaut reprend les rênes du 13H de TF1
Le présentateur du 13H de TF1 Jean-Pierre Pernaut le 12 avril 2018, à Berd'huis

, publié le lundi 08 juin 2020 à 13h36

Le présentateur du 13H de TF1 Jean-Pierre Pernaut a repris lundi les commandes du journal télévisé de la mi-journée le plus regardé du pays, après en avoir cédé les rênes pendant 12 semaines à sa doublure Jacques Legros, en raison de la crise du coronavirus.

"Très très heureux de vous retrouver sur le plateau du journal", a lancé un "JPP" tout sourire, avant de lancer un sujet consacré à la météo morose depuis le début du déconfinement.

Le journaliste, qui a fêté ses 70 ans en avril, s'était mis en retrait de son journal télévisé le 17 mars, pour respecter le confinement. Une mesure de prudence liée notamment à son âge.

Mais bien que confiné à domicile, le présentateur titulaire du 13H de TF1 n'est pas resté inactif: il a fait des interventions en duplex, dans le "13H à la maison", une chronique qui lui a permis de continuer à cultiver ses liens avec les téléspectateurs.

Il a notamment critiqué en avril des incohérences dans les mesures prises au nom de la lutte contre le Covid-19, sur le port du masque, les règles pour les commerces variables d'un secteur à l'autre ou les déclarations contradictoires sur la réouverture des écoles. "Tout ça donne le tournis", avait il lancé en direct, une sortie qui avait été saluée par de nombreux internautes.

Et c'est lui-même qui avait annoncé son retour la semaine dernière aux téléspectateurs via les réseaux sociaux et à l'antenne, remerciant vendredi Jacques Legros d'avoir dirigé le 13H durant ces 12 dernières semaines.

Ce n'est pas la première fois que Jean-Pierre Pernaut, à la tête du 13H de TF1 depuis 1988, et directeur adjoint de l'information de la chaîne, a été contraint de s'absenter, même si cette éclipse partielle était particulièrement longue. Il avait quitté l'antenne pendant quelques semaines à l'automne 2018 pour soigner un cancer de la prostate.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.