France 3 a déprogrammé un téléfilm avec Richard Berry, accusé d'inceste

France 3 a déprogrammé un téléfilm avec Richard Berry, accusé d'inceste
Richard Berry le 21 septembre 2017.

, publié le mercredi 17 février 2021 à 16h54

Après le coup de gueule son avocat, France 3 a reconnu avoir déprogrammé un téléfilm avec Richard Berry pour ne "pas perturber les démarches juridiques dont la presse se fait écho entre Richard Berry et sa fille".

Invité mardi 16 février sur le plateau de "C à vous" sur France 5, l'avocat de Richard Berry, accusé d'inceste par sa fille Coline Berry-Rojtman, a assuré que France 3 avait déprogrammé le téléfilm "La loi de Damien" dans lequel son client joue un avocat.




"Il y a aujourd'hui une telle peur, une telle trouille de la réaction des réseaux sociaux, de la réaction peut-être compréhensible d'une partie du public, que vous savez ce qu'il s'est passé vendredi soir? Un film dans lequel Richard Berry n'est qu'acteur a été déprogrammé de France 3 au dernier moment. C'est ça le respect de la présomption d'innocence? (...) Voilà comment on lapide des gens, alors que Richard Berry il a aujourd'hui un très grand nombre de soutiens", s'est agacé Me Hervé Temime, devant les airs visiblement surpris de ses interlocuteurs Anne-Elisabeth Lemoine et Patrick Cohen.

Assurant qu'elle allait se renseigner, la journaliste a lu peu après un communiqué de France 3, qui expliquait qu'elle ne souhaitait pas "perturber les démarches juridiques dont la presse se fait écho entre Richard Berry et sa fille".

"En accord avec les ayants droits", elle a décidé ainsi de "décaler la programmation de la 'Loi de Damien'" pour "le remplacer par la 'Loi de Julien'" avec Jean-Pierre Darroussin. 

"Si c'est cette raison qui est avancée, ça signifie donc que plus jamais aucun film où Richard Berry apparaît ne sera programmé sur le service public?", s'est insurgé l'avocat à l'énoncé de ce communiqué. 

Alors que Patrick Cohen et Anne-Elisabeth Lemoine tentaient de justifier la décision de la chaîne. "Vos réactions quand je vous ai appris ça, vous étiez stupéfaits tous les deux, et vous pensiez que je me plantais et cela vous paraissait délirant qu'on ait pu déprogrammer ainsi et bien, c'est ce qu'il s'est passé et en relation avec l'affaire. On est à la télé, je pense que vos visages étaient plus éloquents que ma meilleure plaidoirie", a insisté le conseil. "Je pense que ça n'est non seulement pas bien et que c'est effrayant", a-t-il conclut.

Sur Twitter l'affaire a été relayée par de nombreux internautes, notamment le maire de Béziers Robert Ménard.




Coline Berry-Rojtman, née de l'union de Richard Berry et l'actrice Catherine Hiegel, a porté plainte fin janvier contre son père pour "viols et agressions sexuelles sur mineur de 15 ans par ascendant" et "corruption de mineur". Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris. 

Richard Berry a démenti "de toutes (ses) forces et sans ambiguïté ces accusations immondes" et assuré n'avoir "jamais eu de relations déplacées ou incestueuses avec Coline, ni avec aucun de (s)es enfants". 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.