Foot: pas de direct radio pour Albanie-France faute d'accord avec Tirana

Foot: pas de direct radio pour Albanie-France faute d'accord avec Tirana
Le nouveau stade de Tirana qui accueillera le 17 novembre 2019 le match de qualification pour l'Euro-2020 entre la l'Albanie et la France

, publié le samedi 16 novembre 2019 à 17h24

Plusieurs radios françaises ont annoncé samedi qu'elles ne retransmettraient pas en direct le match Albanie-France prévu dimanche soir à Tirana faute d'un accord sur les frais à payer, selon un communiqué transmis à l'AFP.

Cette rencontre de qualifications pour l'Euro-2020 entre les champions du monde déjà qualifiés et les Albanais déjà éliminés a un faible enjeu sportif mais se joue néanmoins à guichets fermés.

Les représentants d'Europe 1, Radio France, RFI et RMC affirment avoir reçu la semaine dernière de la Fédération albanaise de football une demande de droits "pour frais techniques" excluant les frais classiques d'installation et d'utilisation des lignes.

Le communiqué précise que cette demande "n'était assortie d'aucune explication" et "ne correspondait ni aux règlements de l'UEFA ni aux usages pratiqués entre fédérations membres de l'UEFA".

Les radios expliquent avoir tenté à travers la Fédération française de football de trouver un compromis et qu'une date-butoir avait été fixée pour vendredi à 19H00 mais que la Fédération albanaise n'avait "pas daigné" répondre, les poussant à arrêter les négociations.

Le match se tiendra dans un stade flambant neuf de 22.000 places qui sera inauguré le jour même du match.

L'Albanie, qui avait participé à l'Euro-2016 en France, sa première phase finale de compétition majeure, a été éliminée de la course pour l'édition 2020 avant même son dernier match dimanche contre les Bleus. Cela ne tempère pas l'enthousiasme de ce petit pays de moins de trois millions d'habitants où le football est roi. 

Selon la Fédération albanaise la demande de billets a été trois fois supérieure aux capacités. Alors qu'un millier de places ont été réservées aux supporters français, les billets sont partis "comme des petits pains".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.