Décès de Vincent Drouin, ancien chef du service social de l'AFP

Décès de Vincent Drouin, ancien chef du service social de l'AFP
Vincent Drouin était entré comme journaliste à l'AFP en 1980. Il était parti à la retraite en 2019

, publié le mercredi 26 février 2020 à 14h58

Vincent Drouin, ancien journaliste de l'AFP où il fut notamment chef du service social et responsable de la couverture parlementaire, est décédé brutalement lundi à l'âge de 63 ans, a annoncé sa famille.

Entré à l'AFP en 1980 au desk France, il a été plusieurs fois journaliste aux informations sociales, dont il sera adjoint (1994-1999) puis chef de service entre 2006 et 2010. Il avait notamment cosigné un ouvrage sur l'assurance chômage en 1985.

Féru de politique, spécialiste des sondages, auteur d'une thèse sur "Les effets de génération dans l'électorat français" et d'un livre de témoignages de conseillers municipaux ("Fantassins de la République" paru en 2006), il occupera plusieurs postes au service politique, dont celui de responsable de la couverture de l'Assemblée nationale et du Sénat entre 2011 et 2015.

Il fut également en poste à Bruxelles, au service économie et venait de prendre sa retraite après avoir fini sa carrière comme chef adjoint du service documentation multimedia.  

Unanimement apprécié pour ses qualités professionnelles et humaines, il était une voix forte et respectée de l'AFP dont il a toujours défendu l'indépendance et les missions en France comme dans le monde. Son décès a provoqué une très vive émotion à l'Agence. 

Diplômé de l'IEP de Paris et du CFJ, il fut également membre du comité directeur de l'Association des journalistes de l'information sociale (Ajis) ainsi que de l'Association des journalistes parlementaires (AJP).

Ses obsèques auront lieu le lundi 2 mars à 15h30 au crématorium du Père Lachaise. 

Il laisse une compagne, la démographe France Meslé, deux grands enfants et une petite-fille.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.