"C'est absolument insupportable" : Jean-Jacques Bourdin s'emporte contre Marlène Schiappa

"C'est absolument insupportable" : Jean-Jacques Bourdin s'emporte contre Marlène Schiappa
Marlène Schiappa, le 9 juillet 2019, à Paris

, publié le mardi 03 septembre 2019 à 11h50

Le présentateur de la matinale de RMC-BFMTV s'est agacé contre la secrétaire d'Etat, dont il a jugé les réponses trop vagues lors d'une interview donnée mardi 3 septembre. Une série d'annonces relatives au Grenelle des violences conjugales devaient être dévoilées plus tard dans la journée.

Le timing du gouvernement pour distiller ses annonces fait grincer quelques dents, dont celle de l'animateur de RMC-BFMTV Jean-Jacques Bourdin.

Ce dernier n'a pas caché son insatisfaction face aux réponses de Marlène Schiappa, qui était l'invitée de son interview matinale mardi 3 septembre. La secrétaire d'Etat à la lutte contre les discriminations et l'égalité femmes/hommes bat le pavé à l'occasion du Grenelle des violences conjugales, qui débute ce mardi.

"Je me demande pourquoi vous acceptez une invitation quand vous me dites sans cesse 'Bah non, de toute façon les annonces seront faites dans l'après-midi", a t-il déploré en direct à l'antenne, face à Marlène Schiappa. "Vous savez que ça, c'est absolument insupportable!", a-t-il poursuivi.


"Moi je vous invite. Si je vous invite, c'est pour que vous donniez des réponses". "On peut arrêter l'interview!", lui a répondu Marlène Schiappa, qui doit lancer dans l'après-midi un "Grenelle" que les associations et proches de victimes de féminicides espèrent voir déboucher sur des mesures immédiates et des moyens accrus.

 Ce rendez-vous très attendu s'ouvre alors qu'une centaine de femmes ont été tuées par leur conjoint ou ancien concubin depuis le 1er janvier dernier, selon un décompte d'un collectif militant, "Féminicides par compagnon ou ex".Le ministère de l'Intérieur a recensé 121 féminicides pour toute l'année 2018, soit un tous les trois jours.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.