Vaucluse : le bébé d'un dealer dormait sur 4.000 euros en petites coupures

Vaucluse : le bébé d'un dealer dormait sur 4.000 euros en petites coupures
Un nourrisson à la maternité de Lens, le 17 septembre 2013 (illustration)

Orange avec AFP, publié le jeudi 03 août 2017 à 12h30

Visiblement, la tradition du bas de laine est prise très au sérieux dans cette famille. Les policiers du Vaucluse, qui enquêtaient sur un trafic de stupéfiants, ont découvert un pactole de près de 4.000 euros sous le lit d'un enfant de 10 mois, selon une information de La Provence.



Un homme soupçonné de trafic de drogue a été interpellé par les forces de l'ordre, mercredi 2 août. L'individu a été pris en flagrant délit, en train de revendre des stupéfiants. La police, qui enquêtait depuis quelques temps sur un réseau, avait placé cet habitant de Cavaillon sous surveillance. À la suite de l'arrestation, les policiers se sont rendus au domicile du père de famille et ont procédé à la fouille du logement. C'est ainsi qu'ils ont repéré des billets de banque cachés sous le lit de son enfant et dans des boîtes de DVD.



Au total, la somme dissimulée dans l'appartement atteignait les 3.945 euros en coupures de 5, 10, 20 et 50 euros. Tout cet argent liquide ne semblait pas, a priori, correspondre aux revenus des jeunes parents, tous deux sans emploi. Au domicile familial, les enquêteurs ont également mis la main sur un précieux document : un livre de comptes du trafic de drogue. Le père y renseignait scrupuleusement toutes les transactions, avec recettes et bénéfices, qu'il effectuait avec son fournisseur. Après analyse des documents, les autorités ont conclu que l'homme gagnait entre 3.000 et 4.000 € par mois grâce à son trafic, a précisé La Provence. Le père de famille devait être jugé jeudi dans le cadre d'une comparution immédiate.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
26 commentaires - Vaucluse : le bébé d'un dealer dormait sur 4.000 euros en petites coupures
  • et pour les payer il va dealer jusqu'à ce que la police le reprenne la main dans le sac!

    3 à 4 000 euros net par mois, il a du en mettre de coté, pas que sous le matelas de bébé, en cherchant un peu on devrait retrouver quelques "miettes"

    ou il est très mal, c'est avec sa comptabilité et ce qu'il va donner à la police, contre une certaine mansuétude de la justice s'entend, quelques mois avec sursis par exemple, on le sait, en ma matière on est à le recherche du graal, le petit porteur n'est qu'un pion

  • Le père lui apprend le métier

  • net d'impôt, et en plus il ne payait ni csg , ni rds dessus

  • je pense que le bébé est un futur dealer il faut le mettre en prison maintenant avant qu'il fasse des bêtises ????

  • Ce petit n était pas né avec une cuillère en argent dans la bouche mais disposait des moyens de s en acheter une