Une Ivoirienne est née avec 4 jambes et 2 colonnes vertébrales

Une Ivoirienne est née avec 4 jambes et 2 colonnes vertébrales
L'hôpital pour enfants de Chicago en avril 2012.

Orange avec AFP, publié le dimanche 26 mars 2017 à 14h11

VIDÉO - Une petite fille est née avec quatre jambes et deux colonnes vertébrales il y 10 mois en Côte d'Ivoire. Une malformation extrêmement rare, appelée ""ischiopagus" ou "jumeau parasite", qui apparaît lorsque deux foetus n'arrivent pas totalement à se séparer et s'entremêlent pendant la grossesse.

La petite Dominique a été transférée aux États-Unis pour y être opérée.

L'opération, qui a duré 6 heures, a été réalisée avec succès le 8 mars dernier par une équipe de cinq chirurgiens de l'hôpital pour enfants Advocate de Park Ridge, près de Chicago (Illinois). Selon 20 Minutes, les médecins on "dû redoubler de précision pour ne pas atteindre la moelle épinière de la petite fille ou affecter ses fonctions urinaires".



L'opération a nécessité près d'un mois de préparation au cours duquel une cinquantaine de médecins (spécialisés en neurochirurgie, orthopédie, etc.) ont été mobilisés. Après quelques jours passés à l'hôpital, Dominique devrait rejoindre la Côte d'Ivoire vers la mi-avril et retrouver sa famille. Elle avait été prise en charge par une association et accueillie dans une famille avant et après son opération.

Connue aussi sous le nom de "foetus in foetu", cette anomalie de grossesse gémellaire est parfois décelée avant la naissance par échographie. Mais elle passe parfois inaperçue et l'enfant grandit avec le foetus parasite de son jumeau. Elle affecte en moyenne un nouveau-né sur 500.000.

Ce n'est pas la première fois qu'on entend parler d'une telle naissance. En 2010, un Indien était né avec quatre jambes et quatre bras. Le petit garçon était devenu une véritable icône religieuse aux yeux de dévots hindous locaux qui lui trouvaient une ressemblance avec le dieu Vishnou souvent représenté dans la mythologie avec quatre bras.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.