Un don britannique pour faire oublier le rameur abandonné sur le Mont-Blanc

Un don britannique pour faire oublier le rameur abandonné sur le Mont-Blanc
Lever de soleil sur le massif du Mont-Blanc

, publié le mardi 05 novembre 2019 à 22h44

Une association d'anciens combattants britanniques va signer un chèque de 1.800 euros au Bleuet de France, pour s'excuser du rameur abandonné il y a deux mois dans le Mont-Blanc par un ex-marine de Sa Majesté.

"Ce don symbolique" se fera lundi à l'occasion de la cérémonie du 11 novembre à Saint-Gervais-les-Bains (Haute-Savoie), a annoncé mardi dans un tweet le maire de la ville, Jean-Marc Peillex, que cette "rocambolesque affaire", selon ses mots, avait passablement énervé.

Le chèque sera remis par The Royal Marines Charity au profit du Bleuet de France, œuvre caritative qui récolte des fonds pour les invalides de guerre.

M. Peillex avait annoncé début septembre, photos à l'appui, qu'un ancien membre du Royal Commando de l'armée britannique était allé faire du rameur sur le toit de l'Europe et que, "fatigué", il avait abandonné son équipement dans un abri de secours, à 4.362 mètres d'altitude.

Le maire de Saint-Gervais, connu pour ses coups de gueule, avait dans la foulée rédigé une lettre ouverte au président Emmanuel Macron dans laquelle il réclamait des moyens juridiques pour "sanctionner sévèrement tous les hurluberlus" afin de "restaurer la paix au Mont-Blanc".

Géré par l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG), le Bleuet de France vient en aide aux soldats blessés et à leurs familles, aux veuves, aux orphelins, ainsi qu'aux victimes d'attentats.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.